29/09/2006

Le tableau le plus cher au monde

 

Klimt portrait adele bloch bauer 02

 

Le portrait d’Adèle Bloch-Bauer (« portrait doré ») de Gustav Klimt, peint en 1907, volé par les nazis et  exposé depuis la guerre dans l’Ostereisschische Galerei (Galerie Nationale Autrichienne) a été décroché du Musée du Belvédère en février 2006 et, après sept années de procédures internationales, restitué à l’héritière de la famille Bloch-Bauer, Maria Altmann, 90 ans, résidant en Californie.

 

Cette peinture était à l’origine propriété de son oncle, le riche collectionneur Ferdinand Bloch-Bauer, juif tchèque et magnat du sucre, mort en Suisse en 1945.

 

Le Gouvernement autrichien avait renoncé à racheter cette peinture à son héritière légale étant donné son estimation trop élevée de 300 millions de dollars.

 

Ce tableau a finalement été racheté en privé, via les bons offices de la galerie Christie’s, par Ronald Lauder, magnat new-yorkais des cosmétiques pour 135 millions de dollars. Celui-ci avait fait la connaissance de Maria Altman lorsqu’il était ambassadeur des Etats-Unis à Vienne.

 

Le tableau est aujourd’hui exposé dans la Neue Galerie de New York, musée privé de Lauder, fondé en 2002.

 

 adele_bauer_1912~1

 

Il faut noter qu’il existe un second tableau d’Adèle Bloch-Bauer, dénommé « Portrait d’Adèle Bloch-Bauer II », daté de 1912.

 

 picasso garçon a la pipe

 

Le précédent record de vente d’un tableau était jusqu'alors détenu par le « Garçon à la Pipe » de Picasso, vendu pour la coquette somme de 104 millions de dollars.

 

 

La Neue Galerie de New-York : http://www.neuegalerie.org/neuemain.html

Gustave Klimt : http://art.mygalerie.com/les%20maitres/klimt.html

 

 

15:54 Écrit par Lucky Skywalker dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : peinture |  Facebook |

Commentaires

art de pensee merci beaucoup pppppppppppppppppppppp merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Écrit par : znagui | 09/05/2008

art de pensee merciiiiiii

Écrit par : znagui | 09/05/2008

Les commentaires sont fermés.