29/09/2006

Le tableau le plus cher au monde

 

Klimt portrait adele bloch bauer 02

 

Le portrait d’Adèle Bloch-Bauer (« portrait doré ») de Gustav Klimt, peint en 1907, volé par les nazis et  exposé depuis la guerre dans l’Ostereisschische Galerei (Galerie Nationale Autrichienne) a été décroché du Musée du Belvédère en février 2006 et, après sept années de procédures internationales, restitué à l’héritière de la famille Bloch-Bauer, Maria Altmann, 90 ans, résidant en Californie.

 

Cette peinture était à l’origine propriété de son oncle, le riche collectionneur Ferdinand Bloch-Bauer, juif tchèque et magnat du sucre, mort en Suisse en 1945.

 

Le Gouvernement autrichien avait renoncé à racheter cette peinture à son héritière légale étant donné son estimation trop élevée de 300 millions de dollars.

 

Ce tableau a finalement été racheté en privé, via les bons offices de la galerie Christie’s, par Ronald Lauder, magnat new-yorkais des cosmétiques pour 135 millions de dollars. Celui-ci avait fait la connaissance de Maria Altman lorsqu’il était ambassadeur des Etats-Unis à Vienne.

 

Le tableau est aujourd’hui exposé dans la Neue Galerie de New York, musée privé de Lauder, fondé en 2002.

 

 adele_bauer_1912~1

 

Il faut noter qu’il existe un second tableau d’Adèle Bloch-Bauer, dénommé « Portrait d’Adèle Bloch-Bauer II », daté de 1912.

 

 picasso garçon a la pipe

 

Le précédent record de vente d’un tableau était jusqu'alors détenu par le « Garçon à la Pipe » de Picasso, vendu pour la coquette somme de 104 millions de dollars.

 

 

La Neue Galerie de New-York : http://www.neuegalerie.org/neuemain.html

Gustave Klimt : http://art.mygalerie.com/les%20maitres/klimt.html

 

 

15:54 Écrit par Lucky Skywalker dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : peinture |  Facebook |

28/09/2006

Livres d'architecture

Meilleures ventes de livres d’architecture en 2005 dans les librairies françaises spécialisées.

 

 

  1. 25 maisons en bois – D. Gauzin-Muller – Le Moniteur
  2. Milieux – P.Berger – IFA
  3. La ville franchisée – D.Mangin – La Villette
  4. De toi à moi, mille et une façon d’habiter – Courrier International – Hors-série Maison
  5. Grammaire des immeubles parisiens – C.Mignot – Parigramme
  6. Règlement sécurité incendie – France Sélection
  7. L’architecture écologique – D.Gauzin-Muller – Le Moniteur
  8. Architecture Now – Ph.Jodidio – Taschen
  9. Paris Architecture et design – Te Neues
  10. Projet urbain – D.Mangin et Ph.Panerai – Parenthèses
  11. Le vocabulaire de la maison de A à Z – G.Calvat – Alternatives
  12. Analyse urbaine – Ph.Panerai, J.-Ch.Depaule, M.Demorgon – Parenthèses
  13. Formes urbaines, de l’îlot à la barre – J.Castex, J.-CH ;Depaule, Ph.Panerai – Parenthèses
  14. Vocabulaire illustré de la construction – M.Paulin – Le Moniteur
  15. Une année d’architecture 2004 – amc-Le Moniteur architecture
  16. Eléments de projets de construction – Ernst Neufert – Moniteur
  17. Silence et lumière – Louis Kahn – Linteau
  18. Les villages invisibles – Italo Calvino – Seuil
  19. New-York délire – Rem Koolhaas – Parenthèses
  20. Atlas Phaïdon de l’architecture contemporaine
  21. Paris-Les Halles, concours – amc-Le Moniteur
  22. Glenn Murcutt – Françoise Fromonot – Gallimard
  23. Un urbanisme des modes de vies – Ariella Masboungi, Alain Bourdin – Le Moniteur
  24. Objet(s) public(s) – Xavier Gonzalez – Pav.Arsenal
  25. Urbanisme, utopies et réalités – Françoise Choay – Seuil
  26. SANAA (Sejima & Nishizawa) – El Croquis 121-122
  27. Espèces d’espaces – G.Perec – Galilée
  28. Archilab 2004 – B.Lootsma – HYX
  29. Poétique de la ville – P.Sansot – Payot
  30. A propos de Rem Koolhaas – Le Moniteur
  31. Superarchitecture, le futur de l’architecture – D.Rouillart – La Villette
  32. Petit dictionnaire des idées reçues – P.Dutertre – Duduche
  33. Le Corbusier – J.-L.Cohen – Taschen
  34. Vers une architecture – Le Corbusier – Flammarion
  35. Louis Kahn, la construction poétique – L.Rivalta – Moniteur
  36. Robert Mallet-Stevens, l’œuvre complète – Centre Pompidou
  37. La Chartre d’Athènes – Le Corbusier – Seuil
  38. L’art de bâtir les villes – C.Sitte – Seuil
  39. La poétique de l’espace – G.Bachelard – PUF
  40. L’Architecture – Ph.Madec – Autrement
  41. La dimension cachée – E.T.Hall- Seuil
  42. Adelfo Scaranello – Presse du réel
  43. Non-Lieux – M.Augé – seuil
  44. Vivre à l’oblique – C.Parent – J.M. Place
  45. Frédéric Borel – R.Scoffier – Norma
  46. Apprendre à voir l’architecture – B.Zevi – Minuit
  47. L’image de la cité – K.Lynch – Dunod
  48. Urbanisme – Le Corbusier – Flammarion
  49. Métamorphoses durables (Biennale de Venise) – F.H.Jourda – Moniteur
  50. L’architecture de la ville – A.Rossi – In-Folio
  51. Espace, temps, architecture – S.Giedon – Denoël
  52. Buckminster Fuller, scénario pour une autobiographie – R.Snyder – Images modernes

 

Liste publiée dans AMC - Le Moniteur de l’Architecture n°157 Janvier 2006

 

Lien : http://www.lemoniteur-expert.com/promotion/amc/offre_archi-student.htm

 

 

15:22 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : architecture, urbanisme, livres |  Facebook |

26/09/2006

L'Arbre - Pierre Magnan

 

 arbre magnan

 

 

 

 

 

 

 

L’Arbre.

Pierre Magnan

 

Folio n°3697

Editions Denoël – ISBN 2-07-042318-2

Texte extrait des Secrets de Laviolette (Folio Policier n°133)

 

 

« Ce chêne, on ignore son âge. On dit centenaire pour simplifier les choses, mais de combien de siècles, ça on ne sait pas. Son fût s’élève à plus de huit mètres avant que la première branche maîtresse ne fuse de lui pour s’étendre à l’horizontale. On dit centenaire mais pour le façonner tel qu’il est, c’est plutôt trois cent ans qu’il a fallu. Le vent du nord-ouest l’a saisi dans son erre de plein fouet sitôt qu’il a été en âge de lui donner prise et s’il l’a laissé pousser droit, en revanche, il s’est occupé de ses frondaisons pour les étirer démesurément sous son souffle.

 

D’ordinaire, les rameaux d’un chêne s’étalent harmonieusement avec son tronc pour axe et la nature ne permet pas que les branches maîtresses soient plus longues d’un côté que de l’autre. Mais celui-ci, malencontreusement placé dans l’axe exact du vallon, il offrait au vent du nord-ouest une prise idéale. Il y avait gagné que, d’un côté, ses frondaisons rebroussées étaient atrophiées et que, de l’autre, elles fuyaient sous le courant d’air jusqu’à s’étendre à l’horizontale, pour les plus puissantes, sur une distance de près de dix mètres. Lorsqu’on se trouvait au-dessous de la plus basse, c’était un énorme serpent de bois torsadé et contourné qui vous dominait jusqu’à cette extrémité de ramure qui surplombait le vide d’un ravin.

 

Pour compenser cette disproportion, l’arbre avait dû s’ancrer dans l’autre sens sur le banc de roche où il était assis, entre les dalles du mille-feuille calcaire qui lui servait de support. Il y avait inséré deux racines qui avaient fait éclater le roc. On pouvait les suivre à l’oeil nu, bandées comme d’énormes muscles sous tension qui resurgissaient çà et là à l’air libre dans l’éboulement du talus et qui semblaient palpiter d’une pulsation convulsive sous l’effort immobile qui les sous-tendait.

 

Sous la lune, la nuit, elles ruisselaient, bardées d’écailles fallacieuses et comme en mouvement, en train de ramper vers quelque proie qu’il importait d’encercler. »

 

Retrouvez Pierre Magnan sur son site Internet : http://www.lemda.com.fr/

11:04 Écrit par Lucky Skywalker dans Lecture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citations |  Facebook |

25/09/2006

Les secrets de Lance Armstrong

 

 

 

 

 

L.A. CONFIDENTIEL

Les secrets de Lance Armstrong

Pierre Ballester

David Walsh

 

Points – P1485 – Editions de La Martinière – ISBN 2-7578-0027-2

 

"Bon nombre de ceux qui ont approché Lance Armstrong au cours des années se retrouveront sans doute dans cette évolution. De la sympathie, du naturel ; de l’admiration, de la pudeur ; de la franchise, de la gêne. Puis une conviction. Pour faire court, du chaud, du tiède puis du froid. Un dilemme entre le respect pour un parcours unique et un malaise qu’il suscite.

 

Car depuis sa première victoire dans le Tour, en 1999, Lance Armstrong n’a jamais pu se débarrasser d’un fil à la patte : un doute insinuant. La suspicion est sa plus forte douleur, et elle n’a pas connu de rémission. Miracle médical, cancérologues dubitatifs, mystère d’un contrôle positif qui tourne court, démêlés avec la justice française, performances physiologiquement inexplicables, mensonges avérés, vérités dissimulées, entourage sportif sulfureux, le tout dans une discipline sportive constamment écornée par l’actualité… Quel que soit l’angle d’attaque, surgissent immanquablement un problème, une question."

 

http://www.lancearmstrong.com/

16:38 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : velo, sante, armstrong, dopage |  Facebook |