03/10/2006

Un gros misanthrope

 

obesite

 

"Vous vous êtes peut-être demandé pourquoi j’ai ces deux grands plis d’amertume de chaque côté de la bouche qui me font ressembler à un vieux chien d’arrêt ? Je les ai eus très tôt. De même que j’ai grossi très tôt. Un jour, je me suis mis à manger pour me consoler des hommes comme certaines femmes le font prématurément pour se consoler de l’amour enfui.

 

On croit souvent que les gros sont joviaux. Moi-même je m’applique à l’être autant que possible. En me voyant, on dit : « C’est un bon gros. » Non. Je suis un méchant gros. Un gros qui est un vrai misanthrope, c’est-à-dire non seulement qui n’aime pas autrui, mais encore qui ne s’aime pas soi-même. Celui qui s’aime n’est pas un vrai misanthrope. Pour l’être, il faut avoir bien conscience que l’on porte en soi ce qui vous fait horreur chez le prochain."

 

Extrait de « Guernica » de Pierre Magnan, publié dans « Les Secrets de Laviolette », Folio policier n°133 – Editions Denoël – ISBN 2-07-041038-2

13:46 Écrit par Lucky Skywalker dans Lecture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citations, humour |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.