09/10/2006

Le Reichstag de Berlin

 

 

 

 

 

 

reichtag_luft

 Reichtag%20%20Berlim

 

 

 

 

 

 

 

Reichtagfacade~3

 

Construit par Paul Wallot il y a tout juste cent ans, la "commode surchargée" du Reichtag est un exemple ostentatoire de l'historicisme allemand destiné à accueillir le Parlement de l'Empire. Le bâtiment devint symbolique dès 1918 lorsque la République fut proclamée de l'une de ses fenêtres puis, en 1933, lors de son incendie criminel qui fut le prétexte à la suspension des conditions démocratiques en Allemagne par les national-socialistes.

 

Après les importantes destructions causées par la guerre et le dynamitage de sa coupole au cours des années cinquante, le Reichstag fut restauré  par l'architecte Fritz Baumgarten pour accueillir des réunions parlementaires. Devenu symbole des espérances déçues de la réunification du pays, le Reichstag fut promis enfin à une nouvelle vie en 1991 lorsque Berlin redevint capitale de l'Allemagne réunifiée.

 

Un concours fut alors organisé pour vider et réaménager le Reichstag redevenu le siège du Parlement. Le bureau de l'architecte Foster fut finalement retenu en 1993 et les travaux commencèrent en 1995 après que Christo ait emballé et ficelé le bâtiment pendant une durée de six semaines dans des bandes de tissu synthétique gris-argent.

 

 reichstag-cupula

 Reichtag03

 ReichtagBerlin

 

Le projet de reconstruction de la coupole vitrée de Wallot devint rapidement l'objet de toutes les discussions pour finalement aboutir au projet d'une coiffe vitrée, accessible aux visiteurs par une double rampe hélicoïdale et offrant une vue dans la salle des séances et un panorama sur la ville.

 

Du haut de cette coupole, le peuple berlinois établi visuellement et symboliquement le lien entre la ville que l’on domine et les parlementaires qui siègent à la tribune, les seuls reflets d’une verrière venant perturber quelque peu le contrôle démocratique que l’on pourrait exercer directement sur leurs écrits. Le système de ventilation, sorte de haut-parleur dressé symboliquement comme une corne d’abondance vers l’ouverture béante de la coupole, semble, dans une profonde respiration, transmettre à la ville le message des parlementaires. A moins qu’il ne serve de cornet acoustique géant pour mieux appréhender les requêtes des électeurs…

 

La structure de verre hémisphérique, véritable voûte crânienne de la démocratie, et les mouvements tournoyant des visiteurs sur la double rampe hélicoïdale ne symbolisent-ils pas aussi le tourbillon des réflexions qui devrait agiter le crâne de l’assemblée qui siège un peu plus bas ?... Et dans ce lieu aussi symbolique qu’une cathédrale gothique, le soleil, par un jeu de miroirs réfléchissants, apporte aussi aux têtes pensantes de l’élite politique sa lumière, tamisée par un filtre qui coordonne avec l’astre son imperceptible déplacement.

 

Ce lieu de l'histoire berlinoise et allemande est évidemment chargé d'une importante symbolique qui échappe certainement à la plupart des nombreux visiteurs qui se précipitent pour la visite de ce haut lieu touristique berlinois.

 

 

 

 

 

 

 KakoleeReneeRoy.SunsetatReichtag.a

 3.-reichtag

 

 

 

 

05

 

Site du Reichstag avec visite virtuelle : http://www.bundestag.de/htdocs_f/index.html

Le Reichstag sur le site « In Berlin » avec de nombreuses photos : http://inberlin.free.fr/Regierungsviertel/Reichtag/Reicht...

18:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : architecture, berlin |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.