08/11/2006

Arobase

Origine du caractère @.

 

amphoreTous les utilisateurs d’Internet connaissent le signe @ utilisé pour indiquer le nom du serveur dans une adresse de messagerie. Ce caractère, dénommé « arobase », est souvent prononcé « at ». D’où provient-il et pourquoi lui donne-t-on ce nom ?

 

Vers le VIe siècle, les moines copistes, en reproduisant des textes latins, prirent l’habitude de simplifier l’écriture du « ad » latin en fusionnant les deux caractères contigus et en enroulant le « d » autour du « a » donnant ainsi naissance au @.

 

A partir du XIIe siècle, on retrouve ce signe pour symboliser une unité de poids ou de mesure (l’amphore) et il entre ainsi dans les écritures commerciales sous la forme d’un « a » de style florentin, ce qui lui valu d’être dénommé « a commercial ».

 

Son usage se répand ainsi aux USA au XIXe siècle où il représente le mot « at » par assimilation au « ad » latin : il est ainsi utilisé pour indiquer le prix unitaire des marchandises, les anglophones indiquant par exemple « 2 chairs @ $ 20 ». Vers 1885, ce signe commercial fit donc son apparition sur les claviers des machines à écrire.

 

Tombé quelque peu en désuétude, ce caractère refit son apparition lorsque les informaticiens constituèrent les tables de caractères informatiques standard ASCII. Il fut ensuite repris en 1971 pour localiser les serveurs de courrier électronique, le terme anglais « at » désignant une localisation. Aujourd’hui, le @ est véritablement devenu le symbole d’Internet.

 

Origine du terme « arobase ».

 

arrobeLe nom « arobase » provient quant à lui d’une expression utilisée par les typographes qui appellent ce caractère « a rond » et le place dans leurs casses (casiers de caractères typographiques) avec les minuscules, c’est-à-dire en « bas de casse », les majuscules étant placées en « haut de casse ». Par simplification de prononciation, le « a rond bas de casse » devint rapidement le « arobase » aujourd’hui célèbre.

 

Alors que la version française AFNOR de la norme ISO-LATIN-1 dénomme ce caractère « a commercial », la délégation générale à la langue française a adopté le terme « arrobe » pour désigner ce caractère. Les informaticiens quant à eux ont souhaité exclure l’aspect mercantile du « a commercial » des débuts de l’Internet et ont adopté le terme « arobase ».

 

Il faut noter que le nom « arrobe » semble impropre à beaucoup de linguistes car il crée une confusion avec l’« arroba », une unité de mesure espagnole (25 livres espagnoles) dénommée également « arrobe » en français et dont l’étymologie viendrait de l’arabe « ar-roub » qui signifie « le quart ». Le caractère @ a donc, de toute évidence, une forte connotation commerciale dans son usage et dans sa dénomination.

 

Liens :

http://www.encyclopedie-universelle.com:80/a-commercial.html

http://www.langue-fr.net:80/index/A/arrobe.htm

http://expositions.bnf.fr/utopie/pistes/ateliers/image/fiches/arobase.htm

22:19 Écrit par Lucky Skywalker dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : internet |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.