29/11/2006

Pyrénées: le Chemin de la Mâture.

Mature00
Dans les Pyrénées, près d’Etsaut, une falaise abrupte des Gorges de l’Enfer est entaillée par une fabuleuse gouttière creusée à main d’homme…

 

En 1660, Louis XIV décida de créer une véritable marine de guerre. Etant donné les guerres qui dévastaient les régions boisées du nord de la France, on se tourna vers les Pyrénées Occidentales et la vallée de l’Aspe pour développer l’exploitation forestière. Tout un réseau de « chemins de la mâture » fut ainsi créé par les ingénieurs de la marine pour descendre les troncs vers Bayonne.

 

mature1

 

Mature01aL’exploitation du bois commença ainsi dès 1677 dans la forêt de Lhers pour connaître son apogée sous Louis XV. La forêt du Pacq, entre Etsaut et Urdos, fut l’une des dernières à être exploitée. Le transport du bois présentait cependant une difficulté dans cette vallée : la traversée du ravin de Sescoué, appelé aussi Gorge de l’Enfer, barré par une falaise abrupte.

 

L’ingénieur Paul-Marie Leroy décida donc de creuser à même la roche de cette falaise verticale un chemin de la mâture de 4 mètres de large et de 4 mètres de haut sur plus d’un kilomètre de long. Ce chemin fut terminé en 1772. L’exploitation de la vallée de l’Aspe se termina 6 ans plus tard par épuisement du bois et il fallu plus de cent ans pour que la forêt repousse.

 

Mature02aOn imagine mal que cette entaille fut parcourue par des attelages de bœufs descendant des troncs de sapins entiers parfois long de plus de 30 mètres afin de constituer les futurs mâts de la Marine royale. Les troncs étaient ensuite liés pour constituer des radeaux qui flottaient jusqu’au port d’Athas puis ceux d’Oloron et de Bayonne.

 

Aujourd’hui, ce chemin est parcouru par le GR 10 qui surplombe le vide de 200 mètres pour se diriger vers les lacs d’Ayous.

 

 

Liens:

Le chemin de la Mâture : superbe site perso de Thérèse et Denis Vyn avec des photos superbes et des détails sur le port d’Athas et les radeaux de bois

 http://www.randophoto.com/BearnCheminDeLaMature.html

A fleur de Pau : photos et cartes.

http://www.afleurdepau.com/64/mature/site.htm

Randonnées dans les Pyrénées et à l’île de la Réunion : site perso de Bernard Bohn avec photos et itinéraire.

http://perso.orange.fr/bernard.bohn/html_montagne/chemin_mature.htm

NetRando : itinéraire en format pdf et waypoints pour GPS

http://www.netrando.fr/fr/direct/ETSAUT001.htm

 

 

mature

 

 

21:58 Écrit par Lucky Skywalker dans Randonnées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, tourisme |  Facebook |

26/11/2006

H2PIA, une ville à l'hydrogène.

Le Danemark projette de réaliser une nouvelle ville utopique, baptisée H2PIA, fonctionnant uniquement grâce à l’hydrogène, énergie gratuite et renouvelable produite grâce au soleil et au vent. Ce carburant vert devrait alimenter les maisons, les commerces, les bâtiments publics, les voitures particulières et les infrastructures routières. Il ne devrait en outre produire aucun déchet résiduel nuisible puisque, une fois utilisé, il se transformerait en eau, elle-même recyclable en nouvelle source d’énergie…

Les maisons et bâtiments de cette cité possèderaient chacun leur propre éolienne et, grâce à leurs formes courbes, profiteraient au mieux de l’énergie solaire.

 

utopie01

 

Les villas « plugged » (branchées sur le réseau ) s’alimenteraient à la station centrale d’oxygène. Ces résidences communautaires seraient situées en centre urbain et destinées essentiellement aux jeunes citoyens de cette nouvelle ville.

Les villas « unplugged » (débranchées de tout réseau) produiraient et recycleraient seules leur énergie. Implantées en périphérie, elles seraient réservées à des familles de quatre à cinq personnes.

 

utopie02

 

 

 

 

 

Cette ville utopique répond aux soucis écologiques de notre temps en proposant un concept basé sur l’utilisation d’une énergie alternative. Une véritable utopie du Troisième millénaire qui fait place aux utopies architecturales et urbanistiques du Vingtième siècle et aux utopies sociales du Dix-neuvième.

Lien: http://www.h2pia.com

22:43 Écrit par Lucky Skywalker dans Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : urbanisme |  Facebook |

24/11/2006

VTT: la prochaine destination de Michaël...

06hpi1010
 

06hpi0981

 

06hpi0957

 

06hpi0948

 

20:06 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : velo, vtt, photo |  Facebook |

22/11/2006

Plantes envahissantes.

La berce du Caucase.

berce01

La berce du Caucase, souvent utilisée jadis comme plante ornementale dans les parcs privés, est apparue en Belgique dans les années 1930 et s’est rapidement répandue le long des talus des chemins de fer puis des terrains voisins, surtout lorsque ceux-ci sont laissés en friche. Pouvant sommeiller pendant de nombreuses années, les graines de la plante se réveillent très rapidement et peuvent tout envahir…

Cette ombellifère géante peut faire jusqu'à trois ou quatre mètres de hauteur avec de grandes ombelles blanches et des feuilles gigantesques. Toute végétation diparaît rapidement à ses pieds et la plante peut devenir particulièrement résistante et envahissante puisque la décomposition des feuilles fanées enrichit le sol pour la reprise de l'année suivante.

La taille extraordinaire de la plante attire immanquablement et les enfants sont souvent tentés d'utiliser les tiges creuses comme sarbacane. grave erreur, car la sève de celle-ci peut causer des brûlures en contact avec la peau, surtout lorsque celle-ci est exposée au soleil. Seuls quelques médecins urgentistes avertis pourraient expliquer l'origine de telle lésions.

Liens:

 

La renouée du Japon.

 

renouee du japon

Depuis les années cinquante, la renouée du Japon s’est particulièrement développée le long des cours d’eau, puis elle a peu à peu envahi les zones humides adjacentes. Cette plante est particulièrement envahissante car elle produit de 25 à 30 tonnes de biomasse par hectare, soit près du double d’un champ de maïs ! 

Cette plante est particulièrement difficile à éradiquer car ses racines peuvent s’étendre  dans le sol jusqu’à trois ou quatre mètres de profondeur et sur plusieurs dizaines de mètres.

Liens:

 

 

 

19:22 Écrit par Lucky Skywalker dans Jardinage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardinage, botanique |  Facebook |

21/11/2006

Bruxelles: un nouveau visage.

Le futur Palais des Congrès.

palais des congrès

 

 

Fermé depuis 2003, le Palais des Congrès a été désamianté et sa rénovation qui débutera en avril 2007 devrait se terminer le 20 septembre 2009, date prévue pour sa réouverture. Le nouveau Palais des Congrès comportera:

  • un hall d'entrée en verre translucide,
  • trois auditoires de 300, 500 et 1.200 places,
  • 4.000m² de surface modulable,
  • deux salles de conférences de 100 et 150 places,
  • 20 salles de sommissions,
  • un auditoire de plain air pour la projection de films,
  • un restaurant panoramique,
  • un brasserie avec terrasse s'ouvrant sur les jardins du Mont des Arts.

Place Rogier.

place rogierA

 

 

 

Le projet lauréat du concours d'architecture pour le réaménagement de surface et souterrain de la Place Rogier propose la réalisation d'un immense auvent en verre, soutenu par une charpente métallique et qui couvrirait la station de métro. Les quais du métro seront donc visibles de la place et entourés de nouveaux commerces. Tous les abords de la place seraient complètement réaménagés et plantés d'arbres. Un centre de congrès serait également créé en sous-sol. Les premiers coups de pioche seraient donnés en octobre 2007 et les travaux se termineraient début 2009.

Fresque en trompe-l'oeil.

fresque trompe oeil

 

Cette fresque, oeuvre de Jean-Marc Collier, est l'une des plus grandes de la capitale puisqu'elle fait 800m². Elle se situe rue Victor Rauter à Anderlecht, face au parc de Biestebroeck. Quatre niveaux percés de portes et fenêtres sont représentés sur un pignon comme un papier peint en train d'être décollé par un personnage. Plus loin, de fausses arcades encadrent une vue du canal de Neerpede.

19:09 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : architecture, urbanisme, bruxelles |  Facebook |

18/11/2006

Pierre Magnan: Apprenti.

Je me retrouve bien heureux avec Louisette contre moi. Je me remets à chanter avec une vigueur renouvelée. Ma minable personne est engloutie par la nuit souveraine. Mon legato laisse à désirer mais ma passion en tient lieu. J'arrive à sangloter dans le vibrato, même Louisette peut croire que mon plumage ressemble à mon ramage.

Alors... Mais comment ai-je pu faire ça? Comment ai-je pu oser? Comment le donner à croire? Comment as-t-elle pu accepter?

Alors, je lui ai pris les seins dans les paumes de mes mains. Je me souviens parfaitement de leur volume, de leur dureté, de leur poids, de leur chaleur inouïe.

Et si je pleure en écrivant ceci, croirez-vous encore que j'ai enjolivé les choses et que c'est mon regret pour ma jeunesse qui parle et que je me laisse aller à mon imagination de romancier?

Je suis sûr que pendant les quinze kilomètres qui séparent Gréoux de Manosque l'ayant toute entière contre moi et ses seins emprisonnés entre mes doigts (elle n'avait pas de soutien-gorge), honteux d'avoir peut-être les ongles en deuil, je n'ai jamais bandé pour elle, jamais je ne l'ai considérée comme l'une des femmes imaginaires de mes nuits de plaisir solitaire. Je la serrais contre moi religieusement. Je n'ai pas prononcé une parole, sauf mes chansons semées derrière nous, pour l'éternité enfuies.

J'avais envie de l'aimer mais pas de cet amour que le monde connaît. Je l'aimais par ma tête et par mon coeur et aujourd'hui encore, morte, c'est ainsi que je l'aime.

 

Pierre Magnan.

Extrait de "Apprenti" - Editions Denoël 2003 - Folio n° 4215 - ISBN 2-07-030807-3

18:50 Écrit par Lucky Skywalker dans Lecture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : magnan, citations |  Facebook |

Jean Giono: citation

Il faut sinon se moquer du moins se méfier des bâtisseurs d'avenir, surtout quand pour bâtir l'avenir des hommes à naître, ils ont besoin de faire mourir les hommes vivants. L'homme n'est la matière première que de sa propre vie.

Jean Giono.

18:34 Écrit par Lucky Skywalker dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citations |  Facebook |