11/02/2007

La maison du futur et les chaises de Verner Panton.

La maison du futur ouvre ses portes à Vilvorde : Living Tomorrow.

 

Une nouvelle maison du futur « Living Tomorrow » ouvrira dans quelques semaines ses portes à Vilvorde. Le nouveau projet, avec la collaboration de diverses sociétés avant-gardistes, présente sa vision du monde de demain, le futurisme dans la construction, la domotique, l'immotique et une série d'autres évolutions attendues dans notre cadre de vie au sens large...

 

maison~1

 

Après deux projets couronnés de succès en Belgique et un premier projet international à Amsterdam, celui de "la Maison & du Bureau du Futur", Living Tomorrow ouvrira au public, dès le mois de mars, les portes de sa nouvelle maison futuriste à Bruxelles (Vilvorde), ce 1er mars 2007. Ce projet jette un regard sur le monde de demain, sur la maison, le bureau et les créations du futur, telles qu'on les pres­sent ou imagine aujourd'hui. Pas moins d'un million de visiteurs sont attendus tout au long de la période d'exposition qui s'étendra de 2007 à 2012.

Living Tomorrow a lancé en 2005 ce nouveau projet en sélectionnant diver­ses sociétés partenaires avec lesquelle ont été mis à l'étude, en laboratoire, les changements qu'induiront dans notre vie quotidienne ces nouveautés atten­dues, notamment sur le plan technolo­gique. Living Tomorrow a ainsi constitué une vingtaine de groupes de travail sur des projets spécifiques dans des discipli­nes déterminées comme la construction, l’ICT, la décoration d'intérieur, l'environnement, les biens de consommation, l'automatisation bureautique etc. Chaque groupe de travail se compose d'une di­zaine de sociétés innovantes.

Le bâtiment Living Tomorrow et les innovations qui y sont présentées ne sont que la partie visible de l'iceberg. Living Tomorrow entend aussi stimuler l'esprit d'innovation dans la société et s'interroge sur les moyens de stimuler le processus d'innovation interne dans les en­treprises. Living Tomorrow sera ouvert au public dès le 1er mars. La visite de "la Maison, du Bureau et des Industries créa­tives du Futur" dure environ une heure et demie. Le complexe est accessible aux groupes/associations pendant la semaine (uniquement sur réservation). Le week-end est réservé aux particuliers. Quatre thèmes de visite sont proposés, dont la maison du futur et le bureau du futur, le confort, le numérique, etc.

Info : tel 02 263 01 33 et barbara.vanheule@livingtontorrow.com

(Article paru dans Construction – février 2007)

 

Commentaire :

 

panton5D’après la photo de présentation de cette « maison du futur », celle-ci serait meublée de la célèbre chaise « Cantilever » en plastique thermoformé, conçue par Verner Panton en 1959 !... soit près d’un demi-siècle !... L’avant-garde d’hier serait-elle devenue le l’utopie d’aujourd’hui ?... Demain, c’était hier !...

 

Cette maison du futur serait-elle conçue sur des concepts et des technologies d’il y a cinquante ans ? Sans doute ceux-ci sont-il relookés pour nous faire croire que l’utilisation des panneaux solaires (conçue il y a 30 ans et abandonnée faute de soleil…) va réduire le réchauffement climatique ?... C’est très tendance !... Et contraire à toute logique !...

 

Sur le site http://www.vitra.com, on peut lire à propos de la chaise de Verner Panton :

 

Panton Chair Classic
Verner Panton, 1959/60
Le designer danois Verner Panton étudia pendant de nombreuses années l’idée de réaliser un siège monobloc en matière plastique. Les premiers prototypes furent réalisés en collaboration avec Vitra dans les années 60, la Panton Chair fut fabriqué en série à partir de 1967. Contrairement à la Panton Chair Standard au prix plus avantageux, la Panton Chair Classic est fabriqué entièrement en mousse synthétique rigide et a une surface laquée.

Matériaux : coque synthétique en mousse rigide, finition laquée brillante

  

Panton Chair
Verner Panton, 1999
Depuis son lancement, le Panton Chair a connu plusieurs phases de fabrication en raison des progrès techniques réalisés dans le traitement des plastiques. C’est à la fin des années 90 que naissait en collaboration avec Verner Panton la dernière version du siège autorisée par le créateur. Ce modèle permettait pour la première fois d’atteindre l’un de ses principaux objectifs, à savoir de proposer le siège en matière synthétique comme un produit industriel bon marché.

Matériaux : polypropylène teinté, surface matte

18:30 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : architecture, design |  Facebook |

10/02/2007

Les nouvelles Galeries Anspach.

La Ville de Bruxelles a délivré son permis d'urbanisme au projet de démolition-reconstruction des Galeries Anspach. Il prévoit notamment une rue commerciale couverte qui reliera l'avenue Anspach et la place de la Monnaie. Le bâtiment accueillera un casino, un hôtel et des appartements. Les travaux débuteront au premier semestre 2007 pour s'achever début 2009.

 

anspach~2

 

Un relifting en profondeur des anciennes galeries est prévu. Les façades du XIXe siècle seront maintenues, le reste du bâtiment sera quant à lui entièrement détruit et reconstruit. Une rue commerciale couverte (8.500 m2) traversera la galerie de part et d'autre. Ce pôle commercial n'est pas l'unique atout de ce projet ambitieux. Le Brussels Casino, provisoirement installé dans l'ancienne salle de la Madeleine, ainsi que ses salles de jeux, salle de spectacle et son restaurant panoramique, occupera près de 12.000 m2. Un hôtel quatre étoiles de 140 chambres (7.000 m2) y verra également le jour.

 

Enfin, projet mixte oblige, 3.500 m2 seront dédiés au logement : 23 appartements de luxe avec vue sur la Monnaie. Le projet devrait coûter 32 millions d'euros et sera entiè­rement financé par des investisseurs privés. La Ville ayant cédé le terrain par un bail em­phytéotique de 99 ans.

 

(Article paru dans Construction - février 2007)

 

Commentaire:

 

Avec du vieux, on fait du neuf... Notre capitale ne mériterait-elle pas un peu plus d'audace et de modernité? Nous sommes au 3ème millénaire, que diable!...

18:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : architecture, bruxelles |  Facebook |

01/12/2006

La Tour Burj Dubai: au-delà des limites...

Burj_Dubai_3
 
 
 
La tour Burj Dubai, construite dans la capitale des Emirats Arabes Unis, est un projet pharaonique. Avec ses 152 étages et sa surface brute de 314.000 m² de surface, cette tour de 800 mètres de haut battra fin 2008 tous les records.
 
L’immeuble, en forme de Y se compose de trois ailes axées à 120 degrés autour d’un corps central. Partant de la base vers le haut, les niveaux seront destinés à un hôtel 6 étoiles (les premiers 39 étages), puis aux appartements résidentiels (les 69 suivants), et enfin aux bureaux (les 45 derniers). Un observatoire sera accessible au niveau 124 à 442 mètres de haut.

 

Burj_Dubai2A
 

 

 

La structure en béton atteindra les 585 mètres, soit 260.000 m³ de béton et 34.000 tonnes d’armatures. Elle sera prolongée d’une structure en acier jusqu’à 610 mètres. Cette dernière sera couronnée de la flèche. En septembre 2006, la Tour Burj Dubai atteignait le niveau 72, soit 260 mètres depuis le radier.

 

La conception de cette tour revient à l'agence Skidmore, Owings & Merrill Architectural de Chicago qui s'est inspirée des influences culturelles de la région dans la réalisation de l'édifice, la géométrie de la base de la tour évoquant la forme d'une fleur du désert avec ses pétales et permettant de répartir aux mieux les efforts causés par le poids de l'ouvrage sur la structure et le sol.

 

Burj_Dubai_5A
 

 

 

Le maître d'oeuvre est la compagnie immobilière EMAAR Properties. La construction, évaluée à 850 millions de dollars, est assurée par un consortium dirigé par Samsung Electronics, un groupe sud-coréen.

 

Burj_Dubai3AL’entreprise belge Besix collabore à cette construction en association avec Samsung et Arabtec. La décentralisation du bétonnage sur site permet de couler les étages courants dans un cycle de trois jours. Ainsi, fin 2007, près de 155 étages devraient déjà être érigés.
 
Le concept des coffrages a été étudié pour résister à des vents supérieurs à 200 km/h et garanti une sécurité maximale pour le personnel jusqu’au 162e étage. Cette protection au vent, qui sécurise simultanément quatre étages, garantit de plus une bonne circulation de l’air, une nécessité étant donné les températures locales.

 

Cette tour sera aussi un défi pour la mise au point de nouvelles techniques nécessaires à sa conception. Le tracé du bâtiment, complexe à souhait et variant à chaque niveau, constitue en effet un défi en matière de coffrage.

 

Burj_Dubai_2

 

Burj_Dubai_1
 
 
 
en constA

 

20:57 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : architecture, tour, building |  Facebook |

21/11/2006

Bruxelles: un nouveau visage.

Le futur Palais des Congrès.

palais des congrès

 

 

Fermé depuis 2003, le Palais des Congrès a été désamianté et sa rénovation qui débutera en avril 2007 devrait se terminer le 20 septembre 2009, date prévue pour sa réouverture. Le nouveau Palais des Congrès comportera:

  • un hall d'entrée en verre translucide,
  • trois auditoires de 300, 500 et 1.200 places,
  • 4.000m² de surface modulable,
  • deux salles de conférences de 100 et 150 places,
  • 20 salles de sommissions,
  • un auditoire de plain air pour la projection de films,
  • un restaurant panoramique,
  • un brasserie avec terrasse s'ouvrant sur les jardins du Mont des Arts.

Place Rogier.

place rogierA

 

 

 

Le projet lauréat du concours d'architecture pour le réaménagement de surface et souterrain de la Place Rogier propose la réalisation d'un immense auvent en verre, soutenu par une charpente métallique et qui couvrirait la station de métro. Les quais du métro seront donc visibles de la place et entourés de nouveaux commerces. Tous les abords de la place seraient complètement réaménagés et plantés d'arbres. Un centre de congrès serait également créé en sous-sol. Les premiers coups de pioche seraient donnés en octobre 2007 et les travaux se termineraient début 2009.

Fresque en trompe-l'oeil.

fresque trompe oeil

 

Cette fresque, oeuvre de Jean-Marc Collier, est l'une des plus grandes de la capitale puisqu'elle fait 800m². Elle se situe rue Victor Rauter à Anderlecht, face au parc de Biestebroeck. Quatre niveaux percés de portes et fenêtres sont représentés sur un pignon comme un papier peint en train d'être décollé par un personnage. Plus loin, de fausses arcades encadrent une vue du canal de Neerpede.

19:09 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : architecture, urbanisme, bruxelles |  Facebook |

09/10/2006

Le Reichstag de Berlin

 

 

 

 

 

 

reichtag_luft

 Reichtag%20%20Berlim

 

 

 

 

 

 

 

Reichtagfacade~3

 

Construit par Paul Wallot il y a tout juste cent ans, la "commode surchargée" du Reichtag est un exemple ostentatoire de l'historicisme allemand destiné à accueillir le Parlement de l'Empire. Le bâtiment devint symbolique dès 1918 lorsque la République fut proclamée de l'une de ses fenêtres puis, en 1933, lors de son incendie criminel qui fut le prétexte à la suspension des conditions démocratiques en Allemagne par les national-socialistes.

 

Après les importantes destructions causées par la guerre et le dynamitage de sa coupole au cours des années cinquante, le Reichstag fut restauré  par l'architecte Fritz Baumgarten pour accueillir des réunions parlementaires. Devenu symbole des espérances déçues de la réunification du pays, le Reichstag fut promis enfin à une nouvelle vie en 1991 lorsque Berlin redevint capitale de l'Allemagne réunifiée.

 

Un concours fut alors organisé pour vider et réaménager le Reichstag redevenu le siège du Parlement. Le bureau de l'architecte Foster fut finalement retenu en 1993 et les travaux commencèrent en 1995 après que Christo ait emballé et ficelé le bâtiment pendant une durée de six semaines dans des bandes de tissu synthétique gris-argent.

 

 reichstag-cupula

 Reichtag03

 ReichtagBerlin

 

Le projet de reconstruction de la coupole vitrée de Wallot devint rapidement l'objet de toutes les discussions pour finalement aboutir au projet d'une coiffe vitrée, accessible aux visiteurs par une double rampe hélicoïdale et offrant une vue dans la salle des séances et un panorama sur la ville.

 

Du haut de cette coupole, le peuple berlinois établi visuellement et symboliquement le lien entre la ville que l’on domine et les parlementaires qui siègent à la tribune, les seuls reflets d’une verrière venant perturber quelque peu le contrôle démocratique que l’on pourrait exercer directement sur leurs écrits. Le système de ventilation, sorte de haut-parleur dressé symboliquement comme une corne d’abondance vers l’ouverture béante de la coupole, semble, dans une profonde respiration, transmettre à la ville le message des parlementaires. A moins qu’il ne serve de cornet acoustique géant pour mieux appréhender les requêtes des électeurs…

 

La structure de verre hémisphérique, véritable voûte crânienne de la démocratie, et les mouvements tournoyant des visiteurs sur la double rampe hélicoïdale ne symbolisent-ils pas aussi le tourbillon des réflexions qui devrait agiter le crâne de l’assemblée qui siège un peu plus bas ?... Et dans ce lieu aussi symbolique qu’une cathédrale gothique, le soleil, par un jeu de miroirs réfléchissants, apporte aussi aux têtes pensantes de l’élite politique sa lumière, tamisée par un filtre qui coordonne avec l’astre son imperceptible déplacement.

 

Ce lieu de l'histoire berlinoise et allemande est évidemment chargé d'une importante symbolique qui échappe certainement à la plupart des nombreux visiteurs qui se précipitent pour la visite de ce haut lieu touristique berlinois.

 

 

 

 

 

 

 KakoleeReneeRoy.SunsetatReichtag.a

 3.-reichtag

 

 

 

 

05

 

Site du Reichstag avec visite virtuelle : http://www.bundestag.de/htdocs_f/index.html

Le Reichstag sur le site « In Berlin » avec de nombreuses photos : http://inberlin.free.fr/Regierungsviertel/Reichtag/Reicht...

18:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : architecture, berlin |  Facebook |

08/10/2006

Frank Gehry: hôtel Marquès De Riscal à Elciego

 

exterieur


Le tout nouvel hôtel Marquès De Riscal, conçu par l’architecte Frank Gehry, vient d’ouvrir ses portes en septembre 2006 au milieu des vignes d’Elciego, petit village dans la Rioja Alavesa, au nord de l’Espagne.

Cet établissement de luxe (chambre à partir de 300 euros) abrite une cave où sommeillent des millions de bouteilles et un centre de spas vinothérapie Caudalie dont les cures pour les soins du corps et du visage tirent parti des propriétés antioxydantes de la vigne et du raisin : bains à la vigne rouge ou au marc de raisin, massage vigneron, soin du visage à la pulpe vitaminée, etc…

 

exterieur 02


Le bâtiment est conçu d’une multitude d’ondulations métalliques rouge, or et argent qui caractérisent l’œuvre de Gehry. Ces toitures en titane et acier inoxydable symbolisent les trois couleurs de l’étiquette des vins rouges Marquès De Riscal.

L’édifice ultra-moderne abrite une infrastructure hôtelière de 14 chambres dont les fondations traversent un étage de caves climatisées. Le premier étage est relié par une passerelle à un bâtiment d’aspect plus traditionnel qui compte 35 chambres supplémentaires et héberge le centre de vinéothérapie. Le restaurant de l’hôtel, tenu par le chef le plus en vue de la région, rassemble plats modernes et de tradition.

 

exterieur 03


Pour visualiser toutes les photos de cet hôtel de luxe : www.luxurycollection.com/marquesderiscal

Pour plus de détail sur les spas vinothérapie : www.caudalie.fr

 

Hotel Marques de Riscal - Alava - Espagne -Arch Frank O Gehry~1

 

19:16 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : espagne, gehry, hotel |  Facebook |

28/09/2006

Livres d'architecture

Meilleures ventes de livres d’architecture en 2005 dans les librairies françaises spécialisées.

 

 

  1. 25 maisons en bois – D. Gauzin-Muller – Le Moniteur
  2. Milieux – P.Berger – IFA
  3. La ville franchisée – D.Mangin – La Villette
  4. De toi à moi, mille et une façon d’habiter – Courrier International – Hors-série Maison
  5. Grammaire des immeubles parisiens – C.Mignot – Parigramme
  6. Règlement sécurité incendie – France Sélection
  7. L’architecture écologique – D.Gauzin-Muller – Le Moniteur
  8. Architecture Now – Ph.Jodidio – Taschen
  9. Paris Architecture et design – Te Neues
  10. Projet urbain – D.Mangin et Ph.Panerai – Parenthèses
  11. Le vocabulaire de la maison de A à Z – G.Calvat – Alternatives
  12. Analyse urbaine – Ph.Panerai, J.-Ch.Depaule, M.Demorgon – Parenthèses
  13. Formes urbaines, de l’îlot à la barre – J.Castex, J.-CH ;Depaule, Ph.Panerai – Parenthèses
  14. Vocabulaire illustré de la construction – M.Paulin – Le Moniteur
  15. Une année d’architecture 2004 – amc-Le Moniteur architecture
  16. Eléments de projets de construction – Ernst Neufert – Moniteur
  17. Silence et lumière – Louis Kahn – Linteau
  18. Les villages invisibles – Italo Calvino – Seuil
  19. New-York délire – Rem Koolhaas – Parenthèses
  20. Atlas Phaïdon de l’architecture contemporaine
  21. Paris-Les Halles, concours – amc-Le Moniteur
  22. Glenn Murcutt – Françoise Fromonot – Gallimard
  23. Un urbanisme des modes de vies – Ariella Masboungi, Alain Bourdin – Le Moniteur
  24. Objet(s) public(s) – Xavier Gonzalez – Pav.Arsenal
  25. Urbanisme, utopies et réalités – Françoise Choay – Seuil
  26. SANAA (Sejima & Nishizawa) – El Croquis 121-122
  27. Espèces d’espaces – G.Perec – Galilée
  28. Archilab 2004 – B.Lootsma – HYX
  29. Poétique de la ville – P.Sansot – Payot
  30. A propos de Rem Koolhaas – Le Moniteur
  31. Superarchitecture, le futur de l’architecture – D.Rouillart – La Villette
  32. Petit dictionnaire des idées reçues – P.Dutertre – Duduche
  33. Le Corbusier – J.-L.Cohen – Taschen
  34. Vers une architecture – Le Corbusier – Flammarion
  35. Louis Kahn, la construction poétique – L.Rivalta – Moniteur
  36. Robert Mallet-Stevens, l’œuvre complète – Centre Pompidou
  37. La Chartre d’Athènes – Le Corbusier – Seuil
  38. L’art de bâtir les villes – C.Sitte – Seuil
  39. La poétique de l’espace – G.Bachelard – PUF
  40. L’Architecture – Ph.Madec – Autrement
  41. La dimension cachée – E.T.Hall- Seuil
  42. Adelfo Scaranello – Presse du réel
  43. Non-Lieux – M.Augé – seuil
  44. Vivre à l’oblique – C.Parent – J.M. Place
  45. Frédéric Borel – R.Scoffier – Norma
  46. Apprendre à voir l’architecture – B.Zevi – Minuit
  47. L’image de la cité – K.Lynch – Dunod
  48. Urbanisme – Le Corbusier – Flammarion
  49. Métamorphoses durables (Biennale de Venise) – F.H.Jourda – Moniteur
  50. L’architecture de la ville – A.Rossi – In-Folio
  51. Espace, temps, architecture – S.Giedon – Denoël
  52. Buckminster Fuller, scénario pour une autobiographie – R.Snyder – Images modernes

 

Liste publiée dans AMC - Le Moniteur de l’Architecture n°157 Janvier 2006

 

Lien : http://www.lemoniteur-expert.com/promotion/amc/offre_archi-student.htm

 

 

15:22 Écrit par Lucky Skywalker dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : architecture, urbanisme, livres |  Facebook |