01/06/2007

Givet: promenade au Mont d'Haur avec Vauban.

carteAu XVIème siècle, la guerre fait rage entre la France et les Pays-Bas espagnols. Pour résister à Henry II qui occupe Mariembourg, Charles Quint construit la citadelle de Charlemont qui domine la ville de Givet. Devenue française, la ville est fortifiée par Vauban qui décide de créer un camp retranché sur le Mont d’Haurs : situé de l’autre côté de la Meuse, celui-ci domine la citadelle et permettrait à l’ennemi de la bombarder. Il doit son nom aux liens pour les fagots que les paysans fabriquaient avec les branches de noisetiers qui poussent à cet endroit.

juil23 014pano~1
La forteresse de Charlemont vue depuis Givet Saint-Hilaire sur la rive droite de la Meuse.
Ce camp retranché pouvait contenir jusqu’à 20.000 hommes et 3.000 chevaux. Il fut ultérieurement occupé par l’armée de Napoléon en déroute après la bataille de Waterloo ainsi que pendant la guerre de 1914-1918 lorsque les Allemands bombardèrent la forteresse de Charlemont. Aujourd’hui envahis par la végétation, les bastions et murailles de ces fortifications peuvent donner lieu à une promenade un peu sauvage d'environ 4 km. au cours de laquelle il est requis de rester prudent étant donné que le sentier balisé en jaune s’approche du bord instable des murailles. A l’occasion du tricentenaire de la mort de Vauban, c’est une excellente occasion de redécouvrir une partie de ses fortifications un peu oubliées. Pour de plus amples informations, consultez le site www.vauban2007.eu.

Cliquez sur les vignettes ci-dessous pour agrandir les photos et découvrez le plan de cette promenade sur Google Maps.

Le site français Géoportail vous permet également de visionner une photo aérienne du Mont d'Haur très détaillée.

juil23 056pano~1

Depuis la rive droite de la Meuse, d’où l’on découvre la plus belle vue sur la ville de Givet, monter jusqu’à la Tour Grégoire en suivant les panneaux. Les fondations de cette tour dateraient du 11e siècle. Point de vue sur Givet Notre-Dame et le fort de Charlemont de l’autre côté de la Meuse ainsi que sur Givet Saint-Hilaire.

juil23 068pano~1

Derrière la Tour Grégoire, franchir les 20 mètres de roche en suivant le balisage, suivre le sentier puis emprunter le chemin à gauche en direction de l’émetteur de télévision. Sur la gauche, du haut des escarpements rocheux qui ferment le plateau, on découvre de belles vues sur Givet Saint-Hilaire.

 
juil23 089~1juil23 092~1juil23 108~1
Pénétrer dans le bois à droite de l’antenne et, en suivant le balisage, poursuivre avec grande prudence au bord des fortifications.

Le sentier suit la couronne des fortifications composée de trois bastions dont les parements ont été démantelés pour en récupérer les belles pierres de parement.

 
Plus loin, on découvrira les vestiges de la porte aujourd’hui obturée des « Ecuries de Napoléon » qui donnait accès aux galeries de contre-mine.
juil23 106pano~1

Après la porte des « Ecuries de Napoléon », descendre vers la droite jusqu’à la prairie d’où l’on découvre une belle vue panoramique sur Givet Saint-Hilaire dans l’axe de la vallée de la Meuse ainsi que sur le fort de Charlemont. Traverser la pâture le long de la haie à droite dans la direction indiquée par la pointe Est du fort de Charlemont.

 
juil23 161pano~1

Après avoir traversé les pâtures, emprunter le chemin vers la gauche pour redescendre vers la vallée. On découvre d’ici un beau panorama sur la ville de Givet avec son église Notre-Dame (13e-17e-18e siècles) et le pont au-dessus de la Meuse.

 
juil23 169~1juil23 163~1juil23 175~1
En redescendant vers la Meuse, on a une vue sur le versant du Fort de Charlemont où on devinera le tracé de la rampe de Rome qui grimpe des bords de la Meuse jusqu’à la Porte de Rome, l’une des trois entrées du fort.

De l’autre côté de la Meuse, on aperçoit la Tour Victoire qui constituait à l’origine le donjon seigneurial occupant l’angle de la ville moyenâgeuse. La tour date du 14e siècle pour sa partie inférieure en pierre et de la fin du 15e siècle pour sa partie supérieure en brique.

 
Avant de retourner jusqu’au quai de la Meuse, on ira jusqu’à la Porte de Rancenne, vestige de l’enceinte du Mont d’Haurs cédé par l’autorité militaire à la ville en 1893 et seule porte qui ait été respectée lors du démantèlement des fortifications de Givet.
Numériser0001~1

La grande couronne d’Haurs d’après un plan de Vauban daté de 1697. Les bastions sont de facture traditionnelle, à escarpe semi détachée, dotés de parapets et de banquettes, toujours de même épaisseur au sommet mais d’épaisseur variable à la base en fonction du relief et de la nature du rocher. Le fossé est l’élément principal qui permet la communication par des circulations voûtées entre le front principal et les avancées.
 

19:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Randonnées | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : givet, vauban, fortifications |  Facebook |

05/05/2007

Gaasbeek: la promenade des châteaux.

 panorama F~1

Cette promenade de 8,8 km, d’une durée approximative de 2h30 vous emmène à la découverte de la campagne qui entoure le petit village de Gaasbeek et des châteaux de Groenenberg et de Gaasbeek. Elle suit pratiquement le même itinéraire que la promenade des châteaux (Kastelen Wandelpad) dont on suit pratiquement la signalisation.

 

carte

La carte de cette promenade est disponible sur Google Maps et la galerie de toutes les photos sur AOL Photos.

IMG_0513~1

IMG_0504~1

IMG_0515~1

IMG_0517~2

Tournant le dos à l’église, on descend la petite place de Gaasbeek pour tourner à droite dans un petit chemin qui conduit à l’arrière d’un pâté de maisons. Près de l’entrée d’un pré, on emprunte à gauche un sentier qui traverse les prairies en ligne droite.

 

On atteint la Logatstraat que l’on emprunte à gauche.

 

IMG_0523~1

IMG_0538~1

IMG_0545~1

Cette rue serpente dans la campagne et est bordée d’anciennes fermes parfaitement restaurées.La Logatstraat suit à un moment un petit ruisseau et atteint bientôt un petit pont à hauteur de la Gustaaf Van Der Steenstraat.On poursuit sur le Trontingenweg toujours bordé de fermes typiques.

 

panorama 01~1

La Logatstraat avec vue vers le village de Gaasbeek et l'antenne de St-Pieters-Leeuw.

IMG_0552~1

IMG_0554~1

IMG_0564~1

Le chemin se transforme en sentier qui longe une peupleraie à gauche et des champs à droite.

 

Après avoir traversé la Trontingenstraat, on emprunte la Korte Trontingenstraat qui serpente, toujours bordée de quelques fermes.

 

Le chemin monte dans la campagne et, arrivé au somment, on oblique à droite.

 

IMG_0565~1

IMG_0574~1

IMG_0583~1

Le sentier oblique alors à gauche à hauteur d’une feuillée pouvant servir d’abri. Une idée à retenir pour créer une tonnelle dans votre jardin!

 

Après avoir traversé la Gaasbeekstraat, on atteint un hameau où on tourne à droite dans la Groenstraat qui serpente dans la campagne plantée de peupliers.

 

On tourne à gauche dans le deuxième chemin qui se présente. C’est le Groeneweg, longé à gauche par les prairies et à droite par un bois.

 

panorama 05~1

Vue générale depuis le Groeneweg.

IMG_0584~1

IMG_0586~1

IMG_0597~2

A la fin du bois qui se présente à gauche, on entre à droite dans le parc du château de Groenenberg qui apparaît rapidement juste en face.Dans ce parc, on pourra décrire une grande boucle sur la gauche en descendant vers un petit étang avant de remonter vers le château.Face au château, on empruntera ensuite l’allée qui nous fera sortir de cette belle propriété.

 

IMG_0630~1

IMG_0638~1

IMG_0640~1

On atteint ainsi la Kasteelstraat à hauteur du Oud Gaasbeek.On traverse cette route pour pénétrer dans le parc du château de Gaasbeek.Près du château, une vue vers le village se dégage entre les arbres.

panorama A~1

La cour intérieure du château de Gaasbeek.

IMG_0642~1

IMG_0645~1

IMG_0648~1

Face au château, on se dirigera vers le portail……qui vous permettra de visiter la cour intérieure du château.On ne manquera pas d’admirer la serrure du portail d’entrée…

IMG_0664~1

panorama B~1

IMG_0709~1

…avant de visiter la cour intérieure du château et d’admirer…

 

…le monument qui se dresse en son centre ainsi que le paysage que l’on découvre du haut des fortifications. On descendra alors dans le parc pour se diriger vers la chapelle…

 

IMG_0712~1

IMG_0715a~1

IMG_0745~1

…d’où on découvre une belle perspective sur les étangs…

 

…que l’on contourne sur la gauche pour admirer une autre vue sur le château.

 

On sortira alors du parc pour découvrir la château sur sa butte fortifiée et atteindre la Onderstraat que l’on emprunte à gauche.

IMG_0730~1

IMG_0503~1

IMG_0511~1

On oblique à gauche, toujours dans la Onderstraat pour prendre la direction du village. Après avoir longé un superbe bâtiment en brique daté par ses ancrages de 1857… … on rejoint la place de Gaasbeek où on pourra s’arrêter quelques instants dans un estaminet.

panorama E~1

Les étangs en contrebas de la butte du château de Gaasbeek.

Visitez la galerie de toutes les photos de cette promenade sur AOL Photos.

10:15 Écrit par Lucky Skywalker dans Randonnées | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : photo, gaasbeek, chateau, parc, balade pedestre |  Facebook |

30/04/2007

Linkebeek en hiver.

Parcourir les environs de Linkebeek par un week-end ensoleillé d'un exceptionnel mois d'avril a bien du charme. Mais c'est l'occasion de se souvenir que cet endroit ne manque pas d'attrait en plein hiver... Alors, comparons un peu ces photos avec celles prises en décembre 2003.

Linkebeek 020A~1

Saules dans le parc Schavys.

 Linkebeek 089~1

 Linkebeek 096~2

 Linkebeek 091A~1

 La Vallée des Artistes

 Escalier dans la vallée des Artistes

 La Vallée des Artistes

 Linkebeek 076~1

 Linkebeek 074~2

 Linkebeek 073~2

Racine dans un parc public

 Habitation, rue de Rhode

 Habitation, rue de Rhode

 Linkebeek 042~2

 Linkebeek 018

 Linkebeek 108~2

 Le parc Schavys

 Le Parc Schavys

Façade dans la rue Saint-Sébastien.

 Linkebeek 081~1

 Linkebeek 107~2

 Linkebeek 102~1

 Porte décorée pour la Noël

L'escalier de l'église avant sa réfection.

 Auvent au décor typique.

Linkebeek 046A~2

Marre gelée dans le parc Schavys.

20:01 Écrit par Lucky Skywalker dans Randonnées | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/04/2007

Promenade à Linkebeek: la Wijnbronbeek Wandelpad

Au sud de l’agglomération bruxelloise, la petite commune de Linkebeek peut être le point de départ de belles promenades. La place de Linkebeek et la petite église Saint-Sébastien, typique du XVIIIème siècle, ne manquent pas d’attrait.

 IMG_0001

  

L’endroit le plus connu de Linkebeek est certainement la Vallée des Artistes. C’est là que démarre la promenade dénommée Wijnbronbeek Wandelpad, parfaitement fléchée, et qui dure environ 1h30. Cette promenade vous fera aussi découvrir le Kleebos et le Parc Schavys.

IMG_0429a


 

carte

L’itinéraire de la promenade du Wijnbronbeek est disponible sur Google Maps.

Cliquez sur les miniatures pour afficher les photos.

IMG_0399~1

IMG_0399~1a

IMG_0399~1a10

IMG_0399~2

Contourner l’église St-Sébastien (1773) sur la gauche.

Descendre la rue de l’église…

… puis un escalier abrupt

IMG_0401~1

IMG_0455~1

IMG_0402~1

On tourne à droite puis à gauche le long d’un petit ruisseau.

A aperçoit à droite une chapelle.

A gauche un immense portail en fer forgé…

IMG_0402~11

IMG_0402~21

IMG_0403~1

… donne accès à une propriété privée gardée par un immense oiseau blanc.

On admire les détails de la grille d’entrée de cette prompriété.

C’est là, juste à côté que démarrage la Vallée des Artistes.

IMG_0408~1

IMG_0404~1

IMG_0411~1

Ce grand ravin humide remonte très rapidement en se rétrécissant.

Les arbres forment en été une voûte qui cache le ciel.

Arrivé en haut, on continue par la rue de Hollebeek, gardée par un immense cheval en bois.

IMG_0412~1

IMG_0414~1

IMG_0415~1

Lorsque la route tourne à gauche…

…on emprunte à droite la rue de Rhode, bordée d’arbres.

On remarque à gauche une propriété…

IMG_0416~1

IMG_0422~2

IMG_0424~1

…avant de poursuivre dans des champs et prairies vallonnées jusqu'au Kleetbos.

Au carrefour suivant, on pénètre à droite à l’angle du bois entre le sentier du Bois et la rue de Rhode.

On suit les balises en restant dans le creux du vallon pour arriver bientôt dans une vaste clairière.

IMG_0426~1

IMG_0432~1

IMG_0437~1

Nous sommes ici dans le Parc Schavys.

Sur la droite un bouquet de saules têtards orne le milieu d’une prairie.

On continue tout droit le long d’un sentier vallonné qui atteint la rue Dwersbos que l’on emprunte à droite.

IMG_0434~2

IMG_0433~1

IMG_0444~1

On oblique à droite dans la Drève des Bruyères.

On emprunte ensuite un sentier qui descend à droite en longeant des étangs. C'est le royaume des grenouilles et des blaireaux.

On revient sur l’autre versant du parc Schavys, puis on oblique deux fois à gauche pour gagner le Bospad, longé de maisons des années 30.

IMG_0446~1

IMG_0451~1

IMG_0456~1

On rejoint la rue d’Hollebeek que l’on descend sur quelques mètres avant d’emprunter, à droite, un petit sentier presque invisible.

Ce sentier parcourt l’arrière des jardins en dominant la Vallée des Artistes que l’on a suivi au début de la promenade.

On revient au départ de la Vallée des Artistes, sur la Kasteelstraat dominée par le cœur de Linkebeek.

IMG_0459~1

IMG_0462~1

IMG_0463~1

On emprunte à gauche le Fonds Dehaes, bordé de quelques maisons anciennes.

Cette rue contourne la colline du village sur laquelle s’implantent quelques belles propriétés.

On arrive à une petite chapelle blanche entourée d’arbres.

IMG_0464~2

IMG_0472~1

Juste avant celle-ci, un escalier typique remonte vers le cœur du village.

Et on retrouve l’église de Linkebeek, point de départ de la promenade.

19:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Randonnées | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : photo, balade pedestre, randonnee, linkebeek |  Facebook |

26/04/2007

Balade pédestre à Asse.

Asse 006

map02La commune de Asse est située au Nord-Ouest de l’agglomération bruxelloise, à quelques kilomètres de l’autoroute vers la côte.

 

Au départ de la gare de Asse, cette promenade de 7km environ vous entraîne à travers la région des collines.

La carte détaillée de cette promenade ainsi que la photo aérienne sont disponibles sur Google Maps.

Itinéraire de la promenade: (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

-         Face à la gare, prendre la Bergestraat qui, à hauteur de parc, vire à gauche.

 

-         Prendre la Potaerde sur la droite, puis tout de suite à gauche un sentier qui conduit jusqu’à la Petrus Ascanusstraat que l’on prend sur la droite (photos 1 et 2). A un carrefour, on poursuit la même rue sur la droite.

 

-         A hauteur d’une chapelle qui apparaît sur la droite (photos 3 et 4), on continue toujours dans la même rue ; beau panorama sur la gauche.

 

-         La route oblique sur la gauche et on tourne tout de suite à droite dans la Hoogpoortstraat ; plus loin, un beau panorama apparaît sur la droite, juste avant une potale en pierre (photos 5 et 6).

 

-         Le chemin forme un coude à l’entrée du château Hoogpoort et de sa conciergerie ; descendre la route entre les champs à gauche et le parc du château à droite (photo 7).

 

-         Après avoir obliqué à droite, la route descend entre des talus.

 

 

Asse 001

 

Asse 002

 

Asse 003

 

(1) Ferme ancienne dans la Petrus Ascanusstraat.

 

(2) Ferme rénovée dans la Petrus Ascanusstraat.

 

(3) Chapelle dans la Petrus Ascanusstraat.

 

Asse 004

 

Asse 007

 

Asse 008

 

(4) Intérieur de la chapelle dans la Petrus Ascanusstraat.

 

(5) Potale le long de la Hoogpoortstraat.

 

(6) Statuette dans la potale le long de la Hoogpoortstraat.

 

Asse 009

 

Asse 0010

 

Asse 0011

 

(7) La Hoogpoortstraat à hauteur du château.

 

(8) Maison près de la Hoogpoortstraat.

 

(9) Les saules le long de la Hoogpoortstraat.

 

Asse 0012

 

Asse 0013

 

Asse 0014

 

(10) Le ruisseau Ijenbeek longe la Hoogpoortstraat.

 

(11) Chapelle le long de la Kruisborre Wandelpad

 

(12) Chapelle le long de la Kruisborre Wandelpad

 

Asse 0015

 

Asse 0016

 

Asse 0017

 

(13) Chapelle le long de la Kruisborre Wandelpad

 

(14) Chapelle le long de la Kruisborre Wandelpad

 

(15) Banc face à une chapelle de la Kruisborre Wandelpad

 

 

-         Au carrefour, dans le bas (photo 8), la rue oblique à gauche et est encadrée de saules puis longée par le ruisseau Ijenbeek (photo 9).

 

-         Continuer tout droit dans un chemin de terre qui longe le ruisseau ; on traverse un petit bois, puis le chemin quitte le ruisseau pour obliquer à droite, longer des prairies puis se diriger vers une zone industrielle.

 

-         Face aux bâtiments industriels, on oblique à droite, puis on arrive très rapidement à un carrefour  où on oblique à droite pour emprunter un petit sentier qui traverse les champs puis longe des prairies avant de descendre vers une petite chapelle (photos 13 et 14).

 

-         Ici, on pourra faire un petit détour pour admirer une série de petites chapelles situées le long d’une autre promenade dénommée Kruisborre Wandelpad  (photos 15 à 21) ; on remontera ainsi jusqu’à la Nationale 285 ou Edingsesteenweg avant de faire demi-tour jusqu’à la première chapelle.

 

Asse 0018

 

Asse 0019

 

Asse 0020

 

(16) Chapelle le long de la Kruisborre Wandelpad

 

(17) Chapelle le long de la Kruisborre Wandelpad

 

(18) Chapelle le long de la Kruisborre Wandelpad

 

Asse 0021

 

Asse 0022

 

Asse 0023

 

(19) Chapelle le long de la Kruisborre Wandelpad

 

(20) Kruisborre Kapel

 

(21) Kruisborre Kapel

 

Asse 0024

 

Asse 0025

 

Asse 0026

 

(22) Kruisborre Kapel

 

(23) Kruisborre Kapel

 

(24) Mazier

 

Asse 0027

 

Asse 0028

 

Asse 0029

 

(25) Au croisement de la Mazier et de la Museumstraat

 

(26) Museumstraat

 

(27) Museumstraat

 

Asse 0030

 

Asse 0031

 

Asse 0032

 

(28) Terlinden-Vijverweg : le château Hoogpoort

 

(29) Château de Asse (restaurant)

 

(30) Pavillon du parc du château de Asse.

 

 

-         De retour à la première chapelle, on reprend l’itinéraire initial et on remonte très rapidement jusqu’à une grande chapelle : la Kruisborre Kapel (photos 22 à 25).

 

-         On emprunte la route macadamisée sur la droite et on longe de belles petites fermes et maisons rénovées (photo 26) ; on continue à gauche sur la Muzeumstraat, à hauteur d’un bel ensemble de fermes rénovées (photos 27 et 28) ; cette rue sinue à travers la campagne le long de belle demeures (photo 29).

 

-         Dans le bas de la rue, obliquer à droite puis tout de suite à gauche dans le Terlinden-Vijverweg qui longe les étangs du château Hoogpoort que l’on aperçoit entre les feuillages (photo 30).

 

-         Au bout du Terlinden-Vijverweg, obliquer à droite ; très rapidement, la route remonte à gauche pour longer des étangs puis traverser la campagne

 

-         On atteint un nouveau lotissement ; on oblique tout de suite à droite puis on prend la Pastinakenstraat à gauche.

 

-         On laisse la Potaerde à droite pour remonter la rue le long des installations sportive de la commune. Un peu plus haut, on entre à droite dans le parc du château de Asse, transformé en restaurant (photo 31).

 

-         A hauteur de différents pavillons du parc, on retrouve la Parklaan qui conduit à la Bergestraat au bout de laquelle se trouve la gare de Asse, point de départ de la promenade.

 

 

Asse 005

L'itinéraire de cette promenade est extrait du "Guide de Promenades Vertes aux alentours de Bruxelles", publié sous la direction de Pierre Loze aux éditions Eiffel - 1992 - ISBN 2-930010-08-8.

Vous pouvez consulter l'album de toutes les photos de cette promenade pédestre sur AOL Album Photos en cliquant sur le lien ci-dessus puis sur la photo ou sur le bouton "Afficher l'album", une inscription préalable n'étant pas nécessaire.

18:00 Écrit par Lucky Skywalker dans Randonnées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo, asse, randonnee, balade pedestre |  Facebook |

29/11/2006

Pyrénées: le Chemin de la Mâture.

Mature00
Dans les Pyrénées, près d’Etsaut, une falaise abrupte des Gorges de l’Enfer est entaillée par une fabuleuse gouttière creusée à main d’homme…

 

En 1660, Louis XIV décida de créer une véritable marine de guerre. Etant donné les guerres qui dévastaient les régions boisées du nord de la France, on se tourna vers les Pyrénées Occidentales et la vallée de l’Aspe pour développer l’exploitation forestière. Tout un réseau de « chemins de la mâture » fut ainsi créé par les ingénieurs de la marine pour descendre les troncs vers Bayonne.

 

mature1

 

Mature01aL’exploitation du bois commença ainsi dès 1677 dans la forêt de Lhers pour connaître son apogée sous Louis XV. La forêt du Pacq, entre Etsaut et Urdos, fut l’une des dernières à être exploitée. Le transport du bois présentait cependant une difficulté dans cette vallée : la traversée du ravin de Sescoué, appelé aussi Gorge de l’Enfer, barré par une falaise abrupte.

 

L’ingénieur Paul-Marie Leroy décida donc de creuser à même la roche de cette falaise verticale un chemin de la mâture de 4 mètres de large et de 4 mètres de haut sur plus d’un kilomètre de long. Ce chemin fut terminé en 1772. L’exploitation de la vallée de l’Aspe se termina 6 ans plus tard par épuisement du bois et il fallu plus de cent ans pour que la forêt repousse.

 

Mature02aOn imagine mal que cette entaille fut parcourue par des attelages de bœufs descendant des troncs de sapins entiers parfois long de plus de 30 mètres afin de constituer les futurs mâts de la Marine royale. Les troncs étaient ensuite liés pour constituer des radeaux qui flottaient jusqu’au port d’Athas puis ceux d’Oloron et de Bayonne.

 

Aujourd’hui, ce chemin est parcouru par le GR 10 qui surplombe le vide de 200 mètres pour se diriger vers les lacs d’Ayous.

 

 

Liens:

Le chemin de la Mâture : superbe site perso de Thérèse et Denis Vyn avec des photos superbes et des détails sur le port d’Athas et les radeaux de bois

 http://www.randophoto.com/BearnCheminDeLaMature.html

A fleur de Pau : photos et cartes.

http://www.afleurdepau.com/64/mature/site.htm

Randonnées dans les Pyrénées et à l’île de la Réunion : site perso de Bernard Bohn avec photos et itinéraire.

http://perso.orange.fr/bernard.bohn/html_montagne/chemin_mature.htm

NetRando : itinéraire en format pdf et waypoints pour GPS

http://www.netrando.fr/fr/direct/ETSAUT001.htm

 

 

mature

 

 

21:58 Écrit par Lucky Skywalker dans Randonnées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee, tourisme |  Facebook |

30/05/2006

Promenade à Alost

 

 

 

 

1.

 

Départ au parking du cimetière (Kerhoflaan). Emprunter le sentier à droite du portail de l’entrée du cimetière et longer vers la gauche la prairie et l’arrière des jardins. On rejoint la Sint-Jobstraat que l’on emprunte sur la gauche

 

 

2.

 

On passe devant la chapelle blanche de Saint Job avant d’atteindre le château de Regelsbrugge que l’on aperçoit sur la gauche.

 

 

3.

 

Face au château de Regelsbrugge, on oblique vers la droite et on emprunte l’ancienne drève du château, bordée de hêtres. On oblique à droite dans le Marktweg et on rejoint la Karel van de Woestijnestraat qui débouche sur la Kapucijnenlaan, sorte de boulevard périphérique

 

 

4.

 

On traverse la Kapucijnenlaan pour rejoindre la Beekveldstraat qui longe l’ancien site des Filatures Impériales. On oblique à gauche dans la Sint Job Kalfstraat avant d’obliquer à gauche dans la Keizerlijk-Plein.

 

 

5.

 

On longe la Keizerlijk-Plein plantée d’arbres (ancienne Place Impériale à l’époque napoléonienne) et on oblique à droite dans la Boterstraat qui conduit au Hopmarkt. On continue tout droit par la Sint-Jorisstraat, une ruelle piétonne qui débouche dans la Zoutstraat et se prolonge tout droit par la Sluierstraatje qui conduit jusqu’à l’église Saint-Martin.

 

 

6.

 

On oblique à gauche dans la Kerkstraat pour rejoindre la Grand Place dominée par la Maison échevinale (ancien hôtel de ville du XIIIe siècle), le beffroi (terminé en 1460) et la Gebiedshuisje (ajoute gothique). On s’arrêtera aussi pour contempler la statue de Thierry Martens, l’imposant Hôtel d’Egmont (1777) et l’actuel hôtel de ville de style néo-classique et sa cour intérieure de style rococo.

 

 

7.

 

A gauche de la Maison échevinale, on emprunte la Kattestraat. Sur la gauche, la chapelle du Saint-Esprit (1470) a été transformée en boutique de mode… On atteint l’Esplanade-Plein entourée de quelques immeubles en Jugendstil.

 

 

8.

 

Sur cette place, on oblique vers la droite dans la Stationsstraat, bordée de maisons de maîtres, qui conduit jusqu’à la gare construite en 1856 dans le style d’un château médiéval.

 

 

9.

 

Devant la gare, on oblique vers la droite dans l’Albert Liénardstraat qui conduit jusqu’au Graanmarkt où une ancienne halle au grain a été transformée en Athénée Royal. Plus loin, la Kapellestraat où l’on remarquera au n°10 l’Hôtel van Langenhove et au n°8 l’ancien couvent des Sœurs Noires.

 

 

10.

 

On emprunte sur la gauche la Molenstraat qui passe devant le centre culturel De Werf avant d’atteindre la place et l’église du même nom au bord de la Dendre.

 

 

11.

 

On tourne à droite dans la Burchtsraat avant d’obliquer dans la première petite rue à droite qui passe derrière le centre culturel et rejoint le Oude Vismarkt près de laquelle se trouve le musée municipal installé dans les bâtiments conventuels de l’ancien hôpital. De l’église Saint-Martin, construite en 1480 en style gothique brabançon, on emprunte la Ponstraat le long de laquelle on remarquera le n°2 (Erve de Stove – 1477), le n°7-13 (collège St-Joseph), le n°31 (maison néo-gothique de 1875), les n° 51-57 (ancien carmel) et le n° 76 (ancienne cure du béguinage – 1676). On pourra faire un petit détour sur la gauche vers le béguinage transformé en cité sociale mais où l’on remarquera une petite chapelle néo-baroque (1872) et l’église Ste-Catherine de style classique (1787-1797). On traverse le Houtmarkt pour continuer tout droit jusqu’à la Burgemeesterplein.

 

 

12.

 

Le parc a été conçu par l’architecte J.Breydel pendant la Première Guerre mondiale afin de soustraire les ouvriers aux réquisitions des Allemands. On pourra se balader autour des étangs ou s’arrêter quelques instants dans la plaine de jeux et à sa buvette avant d’obliquer verts la droite. On passe à l’extrémité d’une grande pièce d’eau rectangulaire décorée de grands vases sculptés et, après avoir franchi une grille, on passe au centre d’une grande plaine avec des terrains de sports.

 

 

13.

 

Après avoir traversé la Blanckaertdreef, on pourra pénétrer dans le Osbroeck, site naturel de 70 hectares au centre duquel on pourra escalader le Docusberg (voir le panneau d’information à l’entrée du site)

 

 

14.

 

On rejoint la Geraardbergsestraat que l’on emprunte vers la droite jusqu’au rond-point dénommé De Haring. On emprunte la Debethunelaan jusqu’au cimetière, point de départ de la promenade

 

 

Promenade d'après « Le Guide Ippa des Villes de Belgique » de Julien Van Remoortere (Editions Lannoo).

 

Consultez l'album photos de cette promenade à Alost.

 

 

Carte d’après l’ «Atlas des Villes – 100 plans des villes les plus importantes » - Cartographie Europlanning NV – Standaard Uitgeverij

 

19:39 Écrit par Lucky Skywalker dans Randonnées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : randonnee |  Facebook |