23/02/2007

Alain Robert à l'ascension des plus hauts buildings du monde.

Alain Robert s’est fait le spécialiste de l’escalade des façades d’immeubles.

 

Cette discipline a vu le jour le 5 mars 1923 par l’ascension de la façade de l’hôtel Martinique à Broadway par Harry F.Young .

 

En France, c’est Jean-Claude Droyer, disciple de l’escalade libre, qui a été le premier à tenter l’ascension de quelques immeubles parisiens. 

 


alain robert 01~4

Ascension de la Tour IBM à Johnnesbourg en 1998.

 
alain robert 02~1


C’est en 1994 que Alain Robert c’est fait connaître du grand public par l’escalade de son premier building à Chicago. Depuis lors, il a mis à son palmarès les plus hautes tours et les plus hauts immeubles de la planète :

  • L’Empire Stade Building à New York
  • La Tour Eiffel à Paris
  • L’Opéra de Sidney
  • La Tour Montparnasse à Paris (210 m)
  • Les Tours Petronas à Kuala Lumpur (où il s’est fait arrêter à 360 m)
  • Les Tours Elf et Framatone à la Défense à Paris (1998)
  • Le Sears Building à Chicago (443 m)
  • La Tour Cristal sur le front de Seine à Paris
  • Le Nec Building à Hong-Kong (en 1996)
  • La Grande Arche de la Défense à Paris
  • La Tour IBM à Johannesbourg (en 1998)

alain robert 05

Ascension de la Grande Arche de la Défense à Paris.


alain robert 03

Ascension de la Tour Framatone sur le front de Seine à Paris en 1998.


alain robert 04

Ascension du Nec Building à Hong-Kong en 1996.


(D'après un article paru dans Le Moniteur Architecture AMC n°161 - Mai 2006)

19:30 Écrit par Lucky Skywalker dans Sports | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : building, escalade, tour |  Facebook |