23/05/2007

Jardinature à l'abbaye de Maredsous.

jardinature
Ce week-end des 19 et 20 mai 2007 se tenait à l'abbaye de Maredsous le salon Jardinature décrit (pour l'instant) sur le site de Eventsee à l'adresse suivante: http://www.eventsee.be/jardinature/


IMG_0800~1

Si certains ont regretté le prix élevé de l'entrée (5€) pour ce qui n'est autre qu'un marché, cette manifestation ne manquait cependant pas d'attrait puisqu'elle présentait à la fois des stands de jardinage et de mobilier de jardin, des bureaux d'architectes paysagers, des produits de bouche et de loisirs, sans compter les antiquaires. Bref, de quoi satisfaire tout art de vivre... 

Voici quelques photos de cette manifestation et de la non moins célèbre abbaye de Maredsous dont le site ne manque pas d'intérêt, au sens paysager comme au sens informatique du terme: www.maredsous.be.

Cliquez sur les vignettes pour les agrandir.

IMG_0817~1

 

IMG_0767~1

 

IMG_0768~1

IMG_0769~1

 

IMG_0771~1

IMG_0772~1

IMG_0775~1

IMG_0821~1

 

IMG_0776~1

 

IMG_0778~1

IMG_0786~1

IMG_0789~1

IMG_0790~1

IMG_0793~1

IMG_0830~1

 

IMG_0794~1

 

IMG_0803~1

IMG_0805~1

IMG_0808~1

IMG_0814~1

IMG_0758~1

IMG_0832~1

18:00 Écrit par Lucky Skywalker dans Jardinage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardin, foire, abbaye, jardinage |  Facebook |

13/02/2007

Sites de jardinage.

Le jardinier: www.webjardiner.com

 

Site consacré essentiellement au jardin potager avec des informations et des commentaires précis mais sans illustrations.

 

webjardinier~2


Le jardin potager: www.jardinpotager.com

 

Un site québécois dans lequel on trouve beaucoup de légumes anciens.

jardin potager


Géranium et pélargonium: http://geranium.pelargonium.free.fr

 

Toutes les variétés de ces fleurs qui ornent les jardinières. 

geranium pelargonium


La passion des fuchsias.: http://fuchsia.passion.free.fr

Toutes les variétés de fuchsia et leurs modes de culture.

 

fuchsia passion


Le guide Gerbeaud: www.gerbeaud.com

 

Site perso avec des fiches de jardinage, un calendrier au fil des mois, des conseils judicieux sous forme de questions-réponses. Très belle présentation par système d’onglets.

 

gerbeaud_logo


Pour échanger des graines…: www.grainesetplantes.com

 

Bourse d’échange de plantes et de graines fonctionnant grâce à un système de petites annonces. Système d’entraide pour identifier des plantes ou des espèces.

 

graines et plantes 02


Rustica: www.rustica.fr

 

Site du magazine portant le même nom. Présentation un peu austère. Moteur de recherche portant sur des fiches détaillées mises en ligne. Vidéos présentant des conseils de jardinage.

 

rustica


Plantes et jardins: www.plantes-et-jardins.com

 

Site très riche en information avec ses fiches conseils et une partie magazine. Calendrier lunaire et agenda des tâches à faire dans le jardin. Peu d’illustrations.

 

plantes et jardins


Au jardin: www.aujardin.info

 

Site communautaire d’échange d’informations et d’expériences. Fiches sur les différents types de sols, calendrier des travaux, encyclopédie des plantes. Peu d’illustrations.

 

aujardin


Ces sites ont été répertoriés dans la revueMicro Hebdo n°460 du 8 février 2007

18:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Jardinage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardinage |  Facebook |

19/01/2007

Les blogs des jardiniers.

01 le bog jardin

 

Le blog jardin.

www.leblogjardin.com

Conseils, astuces, liens vers des recettes de cuisine en relation avec les légumes présentés.

 

02 jardin de marandon

 

Le jardin de Marandon.

http://ahahh.blog.lemonde.fr

Conseils détaillés avec de magnifiques photos.

 

02 le blogue jardin

 

Le blogue jardin.

www.lebloguejardin.com

Véritable mine d’informations classées par ordre alphabétique.

 

03 la jardin de sophie

 

Le jardin de Sophie.

http://sophie.typepad.com/le_jardin_de_sophie

Nombreuses photos de fleurs avec conseils, explications, idées, détails historiques.

 

04 jardins develyne vigier

 

Le jardin d’Eve.

http://lesjardinsdeve.midiblogs.com

Conseils, photos, petites histoires, fleurs, plantes et papillons.

 

Voir aussi le post du 24.12.2006: Sites consacrés à la botanique.

22:50 Écrit par Lucky Skywalker dans Jardinage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardinage, blogs |  Facebook |

22/11/2006

Plantes envahissantes.

La berce du Caucase.

berce01

La berce du Caucase, souvent utilisée jadis comme plante ornementale dans les parcs privés, est apparue en Belgique dans les années 1930 et s’est rapidement répandue le long des talus des chemins de fer puis des terrains voisins, surtout lorsque ceux-ci sont laissés en friche. Pouvant sommeiller pendant de nombreuses années, les graines de la plante se réveillent très rapidement et peuvent tout envahir…

Cette ombellifère géante peut faire jusqu'à trois ou quatre mètres de hauteur avec de grandes ombelles blanches et des feuilles gigantesques. Toute végétation diparaît rapidement à ses pieds et la plante peut devenir particulièrement résistante et envahissante puisque la décomposition des feuilles fanées enrichit le sol pour la reprise de l'année suivante.

La taille extraordinaire de la plante attire immanquablement et les enfants sont souvent tentés d'utiliser les tiges creuses comme sarbacane. grave erreur, car la sève de celle-ci peut causer des brûlures en contact avec la peau, surtout lorsque celle-ci est exposée au soleil. Seuls quelques médecins urgentistes avertis pourraient expliquer l'origine de telle lésions.

Liens:

 

La renouée du Japon.

 

renouee du japon

Depuis les années cinquante, la renouée du Japon s’est particulièrement développée le long des cours d’eau, puis elle a peu à peu envahi les zones humides adjacentes. Cette plante est particulièrement envahissante car elle produit de 25 à 30 tonnes de biomasse par hectare, soit près du double d’un champ de maïs ! 

Cette plante est particulièrement difficile à éradiquer car ses racines peuvent s’étendre  dans le sol jusqu’à trois ou quatre mètres de profondeur et sur plusieurs dizaines de mètres.

Liens:

 

 

 

19:22 Écrit par Lucky Skywalker dans Jardinage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardinage, botanique |  Facebook |

16/11/2006

La lavande

« Là où la grande carline trouve assez de forces de lumière pour éclairer son soleil, la petite lavande distille des cailloux, aux feux de l’astre qui se promène en ses champs bleus comme en un autre azur, un parfum éclatant et suave qui n’est peut-être qu’une quintessence de lumière, visible des abeilles, mais trop pure à nos yeux d’humains pris au piège de l’arc-en-ciel. »

 

Pierre Lieutaghi : Le Livre des bonnes herbes (Ed. Actes Sud – ISBN 2-7427-0953-3)

 

La lavande dans le jardin.

 

Lavandula Stoechas « Snowman »

 

lavandula stoechas

  • Lavande papillon ou à toupet, au feuillage gris et légèrement duveteux. Fleurs blanches possédant des ligules au-dessus des épis avec un très bel effet décoratif.

Emplacement : ensoleillé

Floraison : V-IX

Hauteur : 60cm

Plantes par m² : 7

Convient : comme plates-bandes, fleurs coupées

 

Lavandula Angustifolia « Rosea »

 

lavandula rosea

  • Emplacement : ensoleillé
  • Floraison : VI-VIII
  • Hauteur : 40cm
  • Plantes par m² : 11
  • Convient : comme plates-bandes, fleurs coupées, plantes à feuilles persistantes

 

 

 

 

 

 

Lavandula Intermedia « Grappenhall »

 

lavande intermedia

  • Emplacement : ensoleillé
  • Floraison : VI-VIII
  • Hauteur : 40cm

 

 

 

 

 

 

 

 

Description :

  • Arbuste à fleurs, au feuillage persistant vert bleuté et persistant en hiver.
  • Fleurs généralement bleues (mais certaines variétés sont roses ou blanches), réunies en épis et apparaissant en juin.

 

Utilisation :

  • Placer en bordures, rocailles, talus et bacs.
  • Situation isolée ou en massifs.
  • Espacer la plantation de 40 à 50cm.

 

Culture :

  • Plantation au printemps ou en automne à un endroit ensoleillé où le sol n’est pas trop humide, mais est léger et bien drainé.
  • Supporte les sols secs et très ensoleillés mais arroser en été dans les bacs.
  • Plantes très mellifères fournissant un miel très parfumé

 

Entretien :

  • Après la floraison, rabattre les hampes florales.
  • Retailler au printemps.
  • Rajeunir la souche tous les 4 à 5 ans en rabattant jusqu’au vieux bois.

 

Multiplication :

  • Au début septembre, prélever des boutures de 10cm sur des pousses sans fleurs à planter dans un terreau sableux.
  • Laisser hiverner sous un châssis froid et repiquer au printemps.
  • Semis également au printemps.

La lavande dans la nature.

 

Lavande officinale (Lavandula angustifolia Miller – Lavandula angustifolia « Chaix)

  • Dénommée aussi lavande vraie, lavande femelle, lavande fine
  • Cultivée surtout en montagne aride et chaude sur le calcaire
  • Au XVIIIe siècle, classée parmi les plantes céphaliques et utilisée contre les maladies nerveuses
  • Infusion efficace contre la migraine, surtout digestive
  • Vertus stomachiques et antispasmodiques, calmantes et antiseptiques, diurétique et sudorifique.
  • S’indique contre la grippe, les vertiges, étourdissements, toux spasmodiques (coqueluche), affections bronchiques, maladies infectieuses, fièvres éruptives.
  • Possède des propriétés antivenimeuses : dans les Alpes et en Haute-Provence, on frotte la plaie des chiens mordus par des vipères
  • Chasse les poux et les insectes parasites des armoires : on frottait jadis les pieds des lits d’essence de lavande pour contrarier l’ascension des punaises
  • Son nom provient du latin « lavare » : à l’époque romaine, on l’utilisait dans le bain et les lessives et l’eau de lavande est toujours utilisée pour la toilette

 

Lavande aspic (Lavandula latifolia Medicus)

  • Dénommée aussi lavande spic ou lavande mâle
  • Cultivée surtout en basse altitude sur le calcaire
  • Même propriétés que la lavande officinale
  • Accroit fortement la sécrétion bilaire
  • L’huile de massage est un excellent stimulant et décontractant pour les douleurs musculaires et articulaires (torticolis, tendinites)
  • Huile utilisée par les peintres de la Renaissance, notamment par Rubens

 

Lavande stoechas (Lavandula stoechas L.)

  • Très riche en camphre
  • Cultivée surtout sur les terrain siliceux
  • Stimulante et vulnéraire en usage externe (actuellement inusitée)
  • Action plus forte sur le système respiratoire que les autres variétés

Lavandins.

  • Les lavandins sont des hybrides des lavandes officinales et aspic, fréquents à l’état sauvage, souvent très robuste, pouvant donner jusqu’à dix fois plus d’essence mais moins délicate.

 

Toxicité :

  • Comme le romarin, l’essence de lavande est toxique et épileptisante : inoffensive à doses médicinales, l’usage doit être modéré et les cures de longue durée interrompues périodiquement.

 

11:40 Écrit par Lucky Skywalker dans Jardinage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardinage, botanique, sante |  Facebook |