26/02/2008

Tiens t'auras du boudin...

légionLa marche officielle de la Légion étrangère française est bien connue de tous mais les paroles de son refrain sont assez surprenantes, d'autant plus qu'elles mettent à l'honneur de bien curieuse manière les Belges, qualifiés de "tireurs au cul".

Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin
Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
Pour les Belges, y en a plus, Pour les Belges, y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul. (bis)

Cet hymne a été composé par le chef de musique Wilhem vers 1860, juste avant l'engagement du régiment étranger pour le Mexique. Le rythme de cet hymne est plutôt lent et caractérise le pas de la Légion: 88 pas à la minute.

Les paroles actuelles seraient ultérieure à la composition musicale et seraient une nouvelle adaptation créée vers 1870. 

Le "boudin" serait la toile de tente enroulée sur le sac comme on le faisait dans les armées française au 19ème siècle.

Les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains étaient alors nombreux à s'engager dans la Légion après la guerre frano-prusienne de 1870.

Quant à l'allusion aux Belges, elle trouverait son origine dans une décision de notre roi Léopold II d'inviter ses concitoyens à ne pas s'engager dans la Légion de manière à ne pas soutenir la France contre la Prusse.

19:30 Écrit par Lucky Skywalker dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : legion, hymne |  Facebook |