31/12/2008

Hier, le vélo du futur.

Numériser0001


Photo extraite de "The Interior of Tom Dixon", Edition Conran Octopus, 2008.

10:55 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/09/2008

Dinant: vallée de la Meuse et chaussée romaine

Voici, au départ de Dinant, une ballade en vélo de route d'environ 50 km qui vous fera découvrir les bords de la Meuse et le plateau parcouru par l'ancienne chaussée romaine.

Au départ, on parcourt la plus belle partie de la vallée de la Meuse. Le macadam n'est pas toujours très bon, mais on découvre les plus beaux villages en bords du fleuve: Anseremme, le château de Freyr avec ses rochers, Wausort puis Hastière où on quitte la vallée de la Meuse pour remonter vers les grottes du Pont d'Arcole. Là, la plus importante ascension du parcours vous attends car il faut grimper jusqu'à Inzemont avant de parcourir le plateau jusqu'à la route de Soulme à Morville.

Après avoir traversé avec prudence la chaussée de Philippeville à Dinant, on rejoint deux des châteaux de Onhaye avant de traverser Serville et, après être passé devant l'église un peu isolée, de grimper sur le plateau par la chaussée romaine que l'on suivra à travers champs en passant par Weillen. On poursuivra tout droit par cette chaussée romaine aujourd'hui transformée en chemin de remembrement avec un excellent revêtement (cette partie de l'itinéraire ne figure pas sur les cartes Google: il ne faut donc pas ttenir compte du tracé ci-dessous proposant un itinéraire de déviation). On atteind alors le quartier de Bonsecours qui domine la ville de Dinant avant de redescendre par une pente accentuée vers le centre de la ville.

18:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dinant, meuse, anseremme, waulsort, hastiere, chaussee romaine |  Facebook |

03/09/2008

La Meuse de Givet à Vireux.

 Ce parcours d'environ 50km est entièrement réalisable en vélo de route à partir de Soulme. Dès le départ, il faudra affronter la côte de Gochenée puis, à partir d'Agimont, descendre vers la Meuse à Heer-Agimont où l'on passe sur l'autre rive du fleuve.

De Givet à Vireux, la Voie Verte inaugurée en juin 2008, longe la Meuse sur une superbe bande de macadam réservée exclusivement aux vélos, rollers et piétons. A Chooz, on quitte cependant la Meuse pendant quelques kilomètres pour la retrouver à Ham-sur-Meuse.

Depuis Vireux, après avoir retraversé la Meuse, on remonte la vallée du Viroin pour regrimper sur le plateau à Mazée. La suite du circuit n'offre pas de difficulté particulière par Niverlée, Gimnée et Vodelée où il faudra cependant remonter de la vallée de l'Hermeton vers Romedenne et Surice avant de regagner le point de départ. 

 

19:30 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : givet, vireux, meuse, viroin |  Facebook |

02/09/2008

Petit traité de vélosophie.

velosophie01 [web520]Didier Tronchet:

Petit traité de Vélosophie

Réinventer la ville à vélo.

Le cycliste urbain est par nature un inventeur. Son mode de transport archi-minoritaire le conforte dans l'idée qu'il vit l'ère glorieuse des pionniers. Et cette page blanche de l'histoire de l'humanité écrite de ses pneus est un beau défi qu'il relève chaque jour en même temps que la tête, un œil sur la circulation, afin d'éviter d'être un martyr prématuré.

 

Extraits.

A hauteur de vélo.

 

velosophie02 [web520]A HAUTEUR DE VÉLO, le monde est autre. D'abord et précisément grâce à ce rehaussement de point de vue. Indiscutablement, le cycliste est au-dessus de la mêlée. Cette posture tranquillement dominante ne doit pas lui conférer un sentiment de supériorité (haut mais pas hautain), simplement une petite distance de recul, qui n'est pas loin d'être celle du fumeur de pipe. Buste droit, menton haut, le cycliste flotte au-dessus de la multitude, sans mépris, mais sans non plus paraître concerné par les contingences désolantes du plancher des vaches.

Cette bonhomie le transforme en petite bulle d'hélium mobile au-dessus d'une ville en folie. Et cet état d'esprit ne peut qu'induire un regard bienveillant, aux antipodes des pupilles dilatées par la paranoïa d'un automobiliste noyé dans une agitation circula­toire, forcément hostile.

C'est aussi un regard totalement présent; à cha­que instant mille détails de l'environnement le sol­licitent, libre qu'il est de toutes carrosseries physiques ou mentales. La ville redevient amie, terrain de jeu. C'est donc le monde qui a vacillé sur son axe. Dans une infinitésimale proportion, mais vacillé quand même.

 

 

La vélosophie.

 

velosophie03 [web520]LA VÉLOSOPHIE est donc l'ensemble des idées, intui­tions et sensations nées sur un vélo. Cet espace privi­légié et paradoxal de détente dans la tension environnante produit un type de réflexion particulier, souvent proche de la fulgurance.

Ce n'est pas seulement le vélo qui est propulsé vers l'avant, c'est aussi l'esprit tout à coup percuté par une multitude d'idées météoriques, un peu comme on tra­verse un nuage de moucherons dans une descente, la bouche malencontreusement ouverte.

Cette ouverture de l'esprit avaleur de moucherons est la conséquence d'un autre phénomène également lié au vélo: le mental, ennemi de l'intuition, de par sa fâcheuse manie de parasiter les instants de grâce de ses gamberges stériles, le mental, donc, se trouve neu­tralisé à bicyclette, tout absorbé par la conduite et la sécurité du conducteur.

La partie purement créative de l'esprit peut ainsi se détacher en catimini et accueillir toutes les susdites fulgurances, en une petite orgie jubilatoire. La bête machine un brin désuète, devient outil libérateur de la pensée.

18:30 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclisme |  Facebook |

25/08/2008

Vélo dans les Alpes (Partie 2)

Trio cycliste dans la descente de la vallée de la Durance.

Une réparation épique après une rupture de chaîne dans la descente de l'Izoard.

 

Sprint dans la vallée de la Maurienne (La Chambre) avant l'ascension du col de la Madeleine.

Abandon au pieds du col de la Madeleine.

 

Chute d'épuisement dans le col de la Madeleine.

19:30 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : col, alpes, cyclisme, ascension, madeleine, izoard, iseran |  Facebook |

24/08/2008

Vélo dans les Alpes (Partie 1)

Sur la route des Alpes, le casque sur la tête...

 

Intervention d'un "directeur sportif" au col du Galibier.

 

Col del'Izoard, versant nord: descente vers Briançon, vallée de la Cerveyrette, arrivée au col de l'Izoard.

 

Descente du col de la Madeleine.

 

Col du Lautaret: hymne national belge revu et corrigé avant le départ.

 

19:15 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : col, alpes, cyclisme, ascension, izoard, iseran, galibier, lautaret |  Facebook |

07/01/2008

Petit éloge de la bicyclette.

elogeMon parcours cycliste est une ligne de vie sur une machine à remonter le temps. Plus je pédale et plus je me souviens. C'est une des magies de la bicyclette que de me ramener en arrière pendant que j'avance, pas toujours très vite, mais avec entrain. Eloge premier, fondateur, éternel: le vélo est un jeu d'enfant qui dure longtemps. Je me revois sur des bécanes trop grandes pour moi, selle trop haute, guidon trop loin m'obligeant à prendre la ridicule position du crapaud sur une boîte d'allumettes. Je me revois essoufflé, mordant l'air de la liberté, le laissant pénétrer jusqu'au fond de mes poumons. Sur le vélo grésille une bien nommée roue libre dont l'apaisante musique ne me quitte pas, même quand je redeviens piéton, sédentaire, immobile et prisonnier du temps des autres.

--------

Les jambes qui tournent sur la terre qui tourne, c'est la vie qui repousse ses limites, qui agrandit ses frontières. Le temps perdu à rouler dans le vent, sous la pluie ou contre la montre, c'est du temps retrouvé pour affronter plus tard les jours gris qu'on tapisse avec ses souvenirs, tant mieux s'ils furent heureux, et s'ils ne le sont pas, au moins qu'ils soient riches en aventures.

Eric Fottorino
Extraits de "Petit éloge de la bicyclette"
Folio n° 4619

18:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Vélo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bicyclette, course |  Facebook |